in ,

Vulnérabilité des réseaux face au changement climatique, France Stratégie demande aux autorités d’agir !

Institution placée auprès du premier ministre, France Stratégie a pour objectif de contribuer à mettre en valeur l’action publique par ses analyses et ses propositions.

Vulnérabilité des réseaux face au changement climatique, France Stratégie demande aux autorités d’agir !
Vulnérabilité des réseaux face au changement climatique, France Stratégie demande aux autorités d’agir !

 Vulnérabilité des réseaux face au changement climatique, France Stratégie demande aux autorités d’agir ! En Europe, les réseaux (électricité, télécoms, liaisons routières et ferroviaires) semblent être extrêmement vulnérables face aux changements climatiques. Pour preuve, en octobre 2020, la tempête Alex, survenue le vendredi 2 octobre, a provoqué des dégâts considérables en France, plus précisément dans les Alpes-Maritimes.

Bilan matériel : la route départementale qui mène à Sospel était méconnaissable, car des arbres, des roches et des montagnes de boue ont recouvert la route, beaucoup de foyers ont aussi été privés d’électricité, de nombreuses canalisations ont explosées et de nombreux rails ont également été endommagés, ce qui a compliqué rendu impossible les déplacements.

Plus récemment, la tempête Eunice a également fait d’importants dégâts matériels dans le nord de l’Europe : plus de deux cents milles foyers étaient privés d’électricité Au Royaume-Uni et près d’un millier de kilomètres de voies ferrées endommagées en Allemagne.

Ces sinistres et les dégâts importants qu’elles ont causés révèlent à quel point les infrastructures de l’Europe, surtout les réseaux électriques, télécoms et liaisons routières et ferroviaires, peuvent être vulnérables aux changements climatiques.

Ce constat a conduit France Stratégie a publier un ouvrage (note d’analyse n108) intitulé « Risques climatiques, réseaux et interdépendances : le temps d’agir » qui sollicite les pouvoirs publics à agir pour adapter les infrastructures réseaux aux phénomènes climatiques extrêmes. Découvrez ici les raisons pour lesquelles, face à ce fléau, il est indispensable que nos autorités interviennent :  Vulnérabilité des réseaux face au changement climatique, France Stratégie demande aux autorités d’agir

Les risques climatiques qui menacent le plus les infrastructures réseaux

risques climatiques qui menacent le plus les infrastructures réseaux
risques climatiques qui menacent le plus les infrastructures réseaux

France Stratégie est une institution publique française d’expertise et d’aide à la décision rattachée au Premier ministre.

Dans le cadre de sa mission, elle a récemment publié une note d’analyse intitulé « Risques climatiques, réseaux et interdépendances : le temps d’agir » qui a pour but d’interpeller les pouvoirs publics sur la nécessité de repenser les infrastructures réseaux dans le pays pour qu’elles s’adaptent au changement climatique et ses conséquences violentes, qui s’est amorcé depuis des années déjà.

Dans le document, France Stratégie prend aussi le temps d’énumérer les principaux risques climatiques qui menacent le plus infrastructures de réseaux.

Selon elle, les équipements actifs, les composants électroniques et électriques surtout, des réseaux de télécommunications seraient extrêmement vulnérables à la hausse des températures moyennes et les canicules, qui se sont considérablement intensifiées ces dernières années.

Quant aux infrastructures aériennes des réseaux telles que les lignes électriques, elles ne sont pas conçues pour résister aux régimes des vents violents et les tempêtes que connait l’Europe aujourd’hui à certaines périodes de l’année.

La hausse de la température moyenne dégrade aussi les rails, interrompe les transports à cause de l’augmentation de la chaleur des différents composants ou encore de la dégradation des systèmes de climatisation. Or, selon les prévisions de France Stratégie, les vagues de chaleur vont encore beaucoup s’intensifier et s’allonger dans les années à venir.

L’adaptation des infrastructures, au changement climatique encore partielle

Dans sa note d’analyse, France Stratégie estime que de manière générale l’adaptation des infrastructures de réseaux au changement climatique déployée par les autorités, bien qu’elle existe, n’est encore pas suffisante aujourd’hui.

L’équipe de France Stratégie n’a en effet relevé que très peu de prise en compte des risques climatiques sur les infrastructures de réseaux qu’elle a étudiées.

Si sur certains types d’infrastructures, comme celles des réseaux de transport et de distribution d’électricité par exemple, les stratégies d’adaptation existent bien et donnent des résultats satisfaisants, sur d’autres en revanche, elles sont totalement absentes. L’adaptation est donc encore partielle aujourd’hui. Voilà pourquoi la France Stratégie demande aux autorités d’agir !

Interdépendances des différents réseaux : une réalité négligée.

Au moment d’établir les stratégies d’adaptation des infrastructures de réseaux au changement climatique, les autorités concernées doivent également prendre en compte la connexion entre ces dernières, insiste France Stratégie dans cette note d’analyse n106.

Cette connexion fait qu’un problème sur un réseau a forcément un impact négatif tout aussi important sur les autres réseaux. À titre d’exemple, l’effondrement d’un tronçon peut causer la destruction d’un poste électrique important, qui à son tour peut provoquer des coupures d’électricité importantes touchant des milliers de foyers.

De la même manière, un dysfonctionnement au niveau des réseaux de transport d’électricité peut aussi perturber une bonne partie des réseaux de télécommunications dans la région et aussi plonger dans le noir des autoroutes. Ainsi, tous les de réseaux peuvent être liés et interdépendants.

Les interdépendances entre les différents réseaux face aux risques climatiques

France Stratégie a établi en tout 4 catégories d’interdépendances entre les différents réseaux face aux risques climatiques :

  • Interdépendances physiques.

Il a interdépendances physiques lorsque des liens matériels et physiques existent entre les infrastructures.

  • Interdépendances dites géographiques.

Les interdépendances sont appelées ainsi lorsqu’elles sont fondées sur les liens de proximité entre infrastructures. Ainsi, il n’est pas rare de voir des zones en cas de crues torrentielles par exemple qui se retrouvent sans électricité, ni de réseau Internet avec des routes inondées ou totalement bouchées également.

  • Interdépendances cybernétiques.

Si le bon fonctionnement d’un réseau donné dépend des données numériques venant d’un autre réseau, alors on dit que les deux ont une interdépendance cybernétique.

  • Interdépendances logiques.

Les interdépendances sont appelées ainsi lorsqu’il existe des dépendances politiques, organisationnels ou encore sociétaux entre les infrastructures et bien d’autres parties prenantes en lien avec les infrastructures.

Des pistes pour l’action publique proposées par France Stratégie

Comme sous-entend son intitulé, la note d’analyse n°108 de France Stratégie est avant tout une appelle à l’action adressée aux autorités, mais pas sans proposer des pistes d’idées néanmoins. En tout, elle avance trois axes pour faciliter l’adaptation des infrastructures de réseaux au changement climatique, et ce en tenant compte des interdépendances entre les réseaux.

  • Toutes parties prenantes, doivent avoir  les mêmes références.

Pour cela, France Stratégie suggère la mise en place de dispositifs facilitant l’utilisation d’un même jeu de projections climatiques par l’ensemble des parties prenantes. Elle encourage aussi les pouvoirs publics, les entreprises de construction et de maintenance des réseaux et même les usagers de ces réseaux à renforcer leur connaissance de l’état actuel des infrastructures réseau ainsi que les dépendances qui existe entre ceux-ci.

  • Cadre de travail pour une collaboration étroite entre toutes les parties.

Les auteurs du document soulignent également l’importance de créer un cadre de travail où les gestionnaires de réseaux et l’Etat doivent se réunir pour une réalisation conjointe des projets. Mieux encore, ils souhaitent la mise en place d’une loi qui rendrait légale et obligatoire la réalisation d’une feuille de route conjointe pour les projets en rapport avec les infrastructures de réseaux.

  • Pour les mises en œuvre, adopter des démarches territorialisées

France Stratégie demande aux autorités d’agir pour remédier aux vulnérabilités des réseaux face au changement climatique. Pour cela, elle propose de commencer par des territoires choisis au préalable et d’y expérimenter un système d’établissement d’un diagnostic et d’un plan d’action partagé à l’échelle locale. Ensuite, les informations obtenues doivent être remontées au sein de l’instance national mis en place.

Auteur Antonio Rodriguez, Editeur et Directeur de Clever Technologies

Autres articles

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

L’USD pourrait-elle être le code HTML du métavers

L’USD pourrait-elle être le code HTML du métavers

Carreaux de ciment pour la cuisine

Carreaux de ciment pour la cuisine : Un revêtement spectaculaire au cœur de son habitat