in ,

SMS NFT , le premier de l’histoire a été vendu pour 107 000 euros, sous la forme de NFT.

Communication, la vente du premier SMS, sous la forme de NFT, après celle du premier tweett, et du premier www, a créé un nouveau marché mondial estimé à 47 Milliards de Dollards USA, qui rejoindra sans le moindre doute le marché du phénomène Metaverse.

SMS, le premier de l’histoire a été vendu pour 107 000 euros, sous la forme de NFT.
SMS, le premier de l’histoire a été vendu pour 107 000 euros, sous la forme de NFT.

Le premier SMS de l’histoire vendu pour 107 000 euros. Une réplique numérique du premier SMS de l’histoire vient d’être vendu lors d’une vente aux enchères organisée par la maison Aguttes en France (la célèbre maison de vente aux enchères de Neuilly sur Seine 92).

Reçu à l’époque par Richard Jarvis, un collaborateur de Vodafone, le tout premier SMS est composé de 15 caractères, seulement deux mots : « Merry Christmas » ou « Joyeux Noël » en français.  Si l’acheteur du SMS a préféré gardé son anonymat, le vendeur n’est nul autre que Vodafone, un opérateur téléphonique qui existait déjà depuis 1982, mais cet acte n’est qu’un avant goût de tout ce qui nous est préparé, par le monde de la technologie, et dont le Métaverse n’est qu’un avant-goût.

Content que la vente s’est bien déroulée, le groupe (Vodafone) a promis qu’il reversera la totalité de la somme à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (H.C.R.), qui est une célèbre organisation internationale dédiée à sauver des vies et protéger les droits des réfugiés.

API SMS en masse
API SMS en masse

Sans plus tarder, découvrez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir sur la vente du premier SMS de l’histoire pour la somme vertigineuse de 107 000 euros, mais qui pour la petite histoire reste très loin, du montant du premier tweet vendu lui 3 Millions de dollards USA, par Jack Dorsey.

Jack Dorsey, fut le créateur et fondateur de la plateforme Twitter, qui depuis a fait tant de bruit, et encore une anecdote pour la petite histoire, le premier tweet fait, et vendu avec une coquille, ce qui ne l’empêcha pas de se vendre et de bien se vendre <(je créee mon compte tttr)>.

 

La vente du tout premier SMS adjugée à 107 000 euros

La vente aux enchères du SMS comme NFT s’est déroulée sur Neuilly-sur-Seine près de Paris pour la modique somme de 107.000 euros le 21 décembre dernier.

Bien que le produit ait été vendu bien en dessous du montant estimé par la maison de ventes Aguttes, 107 000 euros est quand même une belle somme. Pour l’opérateur qui l’a mis en vente, le but n’est cependant pas de faire du profit avec un produit numérique si historique.

Comme évoqué plus haut, la somme de 107 000 euros sera reversée en totalité à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés une fois que la maison de ventes aux enchères Aguttes soit payée pour tous ses services rendus.

Pour des raisons inconnues, l’identité de l’acheteur n’a pas été divulguée. Mais une chose est sûre : il a désormais en sa possession un morceau de l’histoire de l’informatique, ce qui rendra certainement jaloux de nombreux fans de technologie.

L’acheteur reçoit également un souvenir physique

En plus du SMS NFT, la maison de vente aux enchères a également tenu à remettre à l’acheteur un cadre photo numérique sur lequel on peut voir un téléphone portable et des SMS.

Ces cadeaux physiques serviront surtout de souvenirs qui lui rappelleront qu’il possède désormais cette pièce extraordinaire qu’est le tout premier SMS de l’histoire. Après tout, les NFT ne sont pas des biens tangibles, mais plutôt des certificats d’authenticité numériques. À ce titre, ils ne peuvent pas être admirés ou encore exposés.

Le sms a été reçu et envoyé par qui ? 

Le premier service de messages court de l’histoire est signé Vodafone. Avec comme contenu les mots « Joyeux Noël », il a été envoyé par le programmeur britannique Neil Papworth depuis son ordinateur de travail à son collègue de l’époque, un certain Richard Jarvis.

À l’époque, Neil Papworth travaillait pour Vodafone en tant que développeur et ingénieur de test pour créer un service de messages courts. L’envoi du sms le 3 décembre 1992 se faisait donc dans le cadre d’un test.

Jarvis, quant à lui, était à l’époque directeur de l’entreprise. Il a reçu avec succès le message sur un téléphone tout aussi mémorable, un combiné Orbitel 901, personne à l’époque n’aurait pu deviner, ni même imagine, l’évolution, ni l’impact de ce qu’apporterait cette nouvelle technologie.

Grand battage médiatique sur les NFT

De manière générale, le battage médiatique autour des biens numériques n’étonne plus vraiment personne aujourd’hui. Qu’ils soient aussi vendus à des sommes faramineuses n’est plus vraiment un phénomène nouveau.

Au cours de l’été aux États-Unis, le premier code source du World Wide Web (www) a également changé de mains pour un montant incroyable de 5,4 millions de dollars américains (4,8 millions d’euros), c’est un nouveau créneau et un marché très attirant.

Particularités sur les NFT et similaires.

Petit rappel de ce qu’est le NFT ! Les NFT, de l’anglais non-fungible token ou jetons non fongibles en français sont des actifs numériques uniques construits sur la technologie blockchain. Ils servent de preuves numériques de propriété d’un article donné tel que des œuvres d’art, des biens immobiliers, de la musique, des vidéos ou dans notre cas un SMS.

Les NFT présentent la particularité de ne pouvoir appartenir qu’à un seul propriétaire. Par ailleurs, les propriétés sécurisées par cette technologie ne peuvent voir leur enregistrement modifié, ainsi les acheteurs d’un NFT sont certains de le posséder à jamais.

Les NFT, qui sont de simples tokens furent créés pour la première fois en 2017, et au départ ils étaient distribués gratuitement, mais c’est devenu un succès commercial, à tel point que les collections des « Cryptopunks » * et des « Autoglyphes »,  ont été parmi les plus vendues au monde, et que le marché est estimé à 47 Milliards de Dollards USA dans le monde.

. * Cryptopunks, la collection différente (« Matt & John »), et si particulière « aucun ne ressemble à un autre, et chacun d’entre eux ne peut être officiellement possédé que par une seule personne sur la Blok Chain Ethereum (protocole d’échanges décentralisés) » – Larva Labs

Et l’un des derniers nés le Métaverse « graal du numérique »

Tous les géants du numérique en pincent pour le Métaverse, c’est le graal, et c’est l’aboutissement ultime des réseaux sociaux, Ce monde immersif et virtuel, à l’intérieur duquel les gens peuvent interagir entre et faire semblant de retrouver des éléments du monde réel.

Faire des réunions (presque vivantes), autres qu’à travers Zoom ou similaires, retrouver vos amis, votre famille, des inconnus qui souhaitent jouer, sans vous déplacer de chez vous, tranquillement installé dans votre salon, c’est cela le Métaverse.

Le cinéma en a fait une réalité, et il a été popularisé par le cinéma en 2018 (Ready Player One), réalisé par Steven Spielberg et inspiré du roman éponyme d’Ernest Cline, c’est selon les experts, le successeur d’internet, en attenuant les frontières entre le monde réel et le monde virtuel.

Tous les majors, se sentent concernés, et Facebook n’est pas la seule société de la technologie à y travailler, demain le monde sera Métaverse ou ne le sera pas.

Auteur Antonio Rodriguez, Directeur Clever Technologies 

 

 

 

 

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

variant Omicron

Covid-19: Omicron, Quels sont les dangers de ce variant ?

N° 1 des Emballages en France, SML Food Plastic et l'écologie responsable

N° 1 des Emballages en France, SML Food Plastic et l’écologie responsable