in

Google pousse Apple à adopter la messagerie RCS : Rich Communication Services

Rich Communication Services : Le nouveau standard pour les communications cryptées de nos futurs SMS

Rich Communication Services
Rich Communication Services

Google pousse Apple à adopter la messagerie RCS (Rich Communication Services) pour remplacer le SMS ; aux Etats-Unis, après AT&T et T-Mobile, deux opérateurs de téléphonie mobile d’envergure mondiale, c’est maintenant au tour de Verizon de rejoindre le club des opérateurs à adopter le fameux RCS, (Rich Communication Services)  un protocole de messagerie enrichie conçu pour remplacer le SMS traditionnel.

Mais avant ces 3 entreprises de télécommunication citées plus haut, de nombreux constructeurs de smartphone Android à travers le monde ont déjà adopté le protocole RCS ; il semble donc que Google ait bien avancé dans son projet de remplacer les SMS par le RCS.

Ce qui fait qu’aujourd’hui, Apple reste le seul géant de la téléphonie à refuser d’intégrer ce « système de SMS évolué » sur ses iPhones ; la part de marché occupé par iOS reste ainsi un obstacle non négligeable pour que le RCS ne devienne le nouveau standard  mondial du  SMS.

Google pousse Apple à adopter la messagerie RCS pour remplacer le SMS. Mais l’entreprise de Tim Cook va-t-elle céder facilement aux arguments de Google ? Une histoire encore à suivre. En tout cas, découvrez dans cet article pourquoi Google tient tant à remplacer le traditionnel SMS par la messagerie RCS

La messagerie RCS pour Android, c’est quoi ?

Pour faire simple, la messagerie RCS est pour Android ce qu’est iMessage pour iOS. Les deux sont des services de messagerie instantanée, une sorte de SMS nouvelle génération utilisé sur ces deux systèmes d’exploitation respectifs.

La différence entre ces deux services et le SMS traditionnel est que les premiers (RCS et iMessage) utilisent le réseau data tandis que le traditionnel SMS dépend du réseau cellulaire.

RCS est l’acronyme de Rich Communication Services ; disponible sur les smartphones Android depuis Juin 2019, ce protocole de communication s’appuie sur le réseau data ou IP.

Il permet l’échange de textes et d’images beaucoup plus riches que les traditionnels SMS et MMS ; riche en fonctionnalités et en possibilités, avec le RCS par exemple, il est possible de voir si votre message a été lu par le destinataire et à quelle heure.

Le RCS offre également la possibilité de voir que son interlocuteur commence à répondre grâce aux fameux trois points ; évidemment, ces fonctionnalités ne sont pas vraiment nouvelles ; on les retrouve déjà chez les messageries instantanées d’autres applications comme Facebook Messenger ou encore Skype.

Autre avantage du RCS, il facilite le transfert de fichiers volumineux tels des images HD, GIF ou même des vidéos ; il permet également que chiffrer de bout en bout les transferts de message grâce à une technologie Transport Layer Security (TLS).

Les données sont donc cryptées lors de son acheminement ; seul l’expéditeur et le destinataire peuvent les lire, là où le SMS traditionnel peut être consulté par les opérateurs et le gouvernement quand ils le souhaitent.

Les utilisateurs d’Android ont la chance de profiter du RCS sans avoir besoin d’installer une application tierce quelconque ; google Messages, l’application de messagerie par défaut sous Android, l’utilise déjà.

La messagerie RCS de Google, le successeur du SMS ?

Ambitieux comme ils sont, les dirigeants de Google ne se contentent pas de persuader les opérateurs de téléphonie à adopter le RCS ; le géant de la technologie envisage bien d’étendre son royaume bien au-delà d’Android en visant de faire du RCS le nouveau système de messagerie pour tous les smartphones, iPhones y compris.

Seulement, le souci est que même déployé dans 71,9 % des smartphones (selon Statcounter), Android souffre de fragmentation ; en effet, les constructeurs des smartphones tournant sous Android installent leur propre application de messagerie par défaut, laissant Google Messages en option.

Alors, Google devait d’abord convaincre ses partenaires d’adopter Google Messages (et donc le RCS) comme application de messagerie native.

Ce n’est qu’en 2020 que Google a réussi à convaincre quelques-uns de ses partenaires, sans vraiment leur laisser le choix ; désormais, les smartphones des géants chinois comme Xiaomi, Oppo ou encore OnePlus ont Google Messages par défaut.

Samsung, un partenaire de taille, a déjà lui fait l’effort d’installer Google Messages dans ses smartphones, mais en gardant toujours Samsung Messages comme messagerie par défaut ; c’est déjà un grand pas et les supputations veulent que Samsung, le plus gros vendeur de smartphone au monde, ne tarderait plus à céder.

Il reste également à Google la lourde tâche de convaincre les opérateurs de téléphonie, surtout ceux aux Etats-Unis où la majorité utilise leur propre application SMS.

Seulement, avec Verizon, un gros opérateur mobile, qui vient d’accepter le deal en emboîtant les pas de ces homologues AT&T et T-Mobile, Google reste confiant.

Cette dernière nouvelle constitue donc déjà une victoire pour le géant de Mountain View ; à ce rythme, d’ici 5 ans, le RCS pourra définitivement remplacer le SMS, estiment les observateurs.

À un détail près… Il reste encore Apple à convaincre ; et c’est presque une mission impossible dans la mesure où les deux entreprises sont rivales, et chassent sur les mêmes terres.

La marque Apple va-t-elle aussi adopter la messagerie RCS ?

Les iMessages sont spécifiques aux appareils Apple ; les messages RCS, quant à eux, sont exclusifs aux appareils Android ; ce ne sont pas des messages SMS ou MMS, et fonctionnent mieux quand ils sont envoyés entre appareils de même système d’exploitation.

Ainsi, si par exemple un utilisateur iPhone envoie un message à un ami sur Android, le message envoyé sera reçu sous forme de message SMS ou MMS, car la messagerie RCS et iMessage sont des services différents et donc pas totalement compatibles.

Il reste donc à Google de convaincre Apple pour que la messagerie RSC remplace totalement le traditionnel SMS ; notez que même si l’Android de Google est un géant ; il n’est que le deuxième système d’exploitation le plus utilisé sur smartphone avec seulement 27,33% de part du marché (selon StatCounter).

Autre fait important, selon le site « The Verge », Apple ne planifie nullement d’intégrer le RCS sur l’iPhone dans un futur proche.

D’ailleurs, personne ne comprend l’idée de Google à vouloir inviter Apple à adopter le RCS, puisque les utilisateurs d’iPhone profitent déjà des fonctionnalités qu’on retrouve chez RCS, et ce, depuis longtemps à travers iMessage.

Le seul souci c’est que iMessage est seulement disponible sur iPhone ; ainsi, les utilisateurs doivent recourir au SMS quand ils doivent communiquer en dehors de l’écosystème Apple.

Pour motiver Apple à basculer, Google avance un argument de taille : la sécurité ; en effet, avec le RCS dans leur iPhone, tous les utilisateurs de Smartphone pourront profiter pleinement du cryptage bout-en-bout, le seul moyen d’avoir une communication confidentielle et sécurisée.

C’est sur un ton provoquant que Hiroshi Lockheimer, le patron d’Android a déclaré sur « The Verge » : « Je pense qu’il s’agit là d’une dynamique intéressante et j’espère que, dans la mesure où tout le monde se concentre sur la sécurité et la confidentialité, cela deviendra un élément important de la discussion. » 

Les problèmes de sécurité liés aux SMS

 

Google a de bonnes raisons d’envisager de faire du RCS la nouvelle norme mondiale en matière de messagerie texte ; tout le monde s’accorde sur le fait que le RCS mènerait les textos à un tout autre niveau ; d’autant plus que les textos n’ont pas vraiment évolué depuis leur apparition et ils présentent des inconvénients non négligeables.

Pour rappel, les SMS utilisent un transfert de données en texte clair ; sans chiffrement, la communication entre l’expéditeur et le destinataire n’est pas entièrement sécurisée ; autrement dit, votre opérateur mobile peut voir le contenu des textos qui transitent.

Officiellement, les opérateurs mobiles n’ont pas le droit d’archiver le contenu des SMS de leurs utilisateurs ; cependant, à maintes reprises, on a constaté que les textos peuvent être utilisés comme preuves dans une enquête policière ; mais le gros du problème est ailleurs, si les messages sont interceptés par des hackers au niveau des points de relais ou en chemin.

Tout cela pour dire qu’à l’heure actuelle où tout le monde devient sensible lorsqu’il est question de vie privée et de confidentialité, le cryptage des SMS apparaît plus qu’une nécessité.

 

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

Comment apprendre le trading en ligne ? pour débutant et initiés. 

Comment apprendre le trading en ligne ? pour débutant et initiés. 

La pyramide de l’expérience client pour cibler efficacement les attentes des clients

La pyramide de l’expérience client pour cibler efficacement les attentes des clients