in ,

CPF, Mon compte formation, attention aux arnaques par SMS

Ne vous laissez pas piéger par les pirates, qui tentent par tous moyens de vous prendre vos droits à la formation.

CPF, Mon compte formation, attention aux arnaques par SMS
CPF, Mon compte formation, attention aux arnaques par SMS

Mon compte formation, attention aux arnaques par SMS ; les arnaques au CPF (Compte personnel de formation) sont récurrentes ; en effet, elles ne sont pas des faits vraiment nouveaux, car quasiment chaque année, le site du gouvernement dédié à la cyber malveillance (cybermalveillance.gouv.fr) signale plusieurs campagnes d’escroqueries au compte personnel de formation qui utilisent des mails, des SMS ou encore des appels téléphoniques.

Mon compte formation, pourquoi faire attention aux arnaques par SMS ; la vigilance est toujours de mise, car aujourd’hui encore de nombreuses personnes continuent de se faire avoir par les arnaques au CPF (Compte Personnel de Formation, c’est un compte, pour le compte de la de formation professionnelle), et une fois les droits évaporés, c’est très difficile de revenir dessus (pour ne dire impossible, voir rubrique Edof en fin d’article).

Force est cependant de constater qu’elles se sont intensifiées, surtout durant tout le mois de juin 2021 ; ces dernières semaines, des milliers de français ont reçu des SMS les menaçant de l’expiration de leur solde DIF et d’autres qui leur proposent des conseils pour récupérer leurs heures de DIF sur leur CPF avant la date butoir qui était fixée au 30 juin, puis reportée au 4 juillet dernier.

Évidemment, ces SMS sont faux messages ; ils ont été envoyés par des arnaqueurs qui tentent d’escroquer les détenteurs de CPF pour détourner leurs droits à la formation ; pour simple rappel, depuis le 1er janvier 2019 les droits à la formation ne sont plus crédités en heures, mais en euros, ce qui attire les convoitises, expliquant la recrudescence de l’arnaque au CPF ces dernières semaines.

Mon compte formation, petit rappel de ce que c’est

Mon Compte formation ou plus précisément le Compte personnel de formation (CPF) est un dispositif de financement public de formation continue français ; créé par la loi de sécurisation de l’emploi en juin 2014, il est en vigueur depuis le 1er janvier 2015, il permet à toute personne salariée de plus de 16 ans et jusqu’à son départ à la retraite de financer les formations qu’elle souhaite.

Dès son entrée sur le marché du travail jusqu’au jour où elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, ainsi qu’aux jeunes de 15 ans ayant signé un contrat d’apprentissage, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de leur vie professionnelle.

Anciennement dénommé DIF (droit individuel à la formation), ce dispositif contribue au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel de son détenteur ; c’est le 1er janvier 2015 que le droit individuel à la formation (DIF) disparait au profit du CPF.

Pourtant, les heures acquises au titre du DIF n’étaient pas perdues pour autant ; en effet, les détenteurs de compte CPF pouvaient encore les inscrire sur leur compte avant le 30 juin 2021, une date finalement reportée le 4 juillet 2021.

Durant tout le mois de juin 2021, avec l’échéance de fin juin qui approchait, si elle a toujours existé, l’arnaque au CPF et (DIF) s’est encore intensifiée ; les arnaqueurs ont surtout profité de l’ambiguïté liée à cette échéance pour tromper et abuser de nombreuses personnes, qui n’ont pas vu la manip et se sont laissé berner.

Pour rappel, les arnaques au CPF ont fait perdre aux travailleurs français près 10 millions d’euros l’année dernière, en 2020, et le rythme s’est amplifié, à combien en seront-nous en fin d’année 2021, personne ne peut le savoir pour l’instant.

Comment fonctionnent les arnaques CPF par sms

Pour voler vos informations personnelles, usurper votre identité et finalement détourner vos droits à la formation, les arnaqueurs utilisent des techniques dites de « phishing » ou hameçonnage en français ;  à titre d’information, le phishing est un type de cyber méthode qui tente de recueillir des informations personnelles à l’aide de mails, d’appels téléphoniques, de messages, publications sur les réseaux sociaux, de sites Web ou encore de SMS frauduleux.

Durant tout le mois de juin surtout, de nombreuses personnes ont indiqué sur de nombreux forums, blogs et sur le portail officiel de signalement des contenus illicites de l’Internet (internet-signalement.gouv.fr) qu’elles ont reçu de SMS par des personnes soi-disant travaillant pour des organismes officiels et qui en fait étaient des arnaqueurs.

Le texto en question est le suivant : « Votre solde DIF va expirer ! Consultez votre compte et réclamez votre formation avant expiration de vos droits : CLIQUEZ ICI » ; d’autres faux SMS encore plus convaincants avec le même mode opératoire proposent aussi à leurs futures victimes de l’aide pour la récupération de leurs heures de DIF.

Croyant atterrir sur son compte CPF, en cliquant sur le lien indiqué dans le SMS, l’utilisateur est en fait redirigé sur un questionnaire piégé où les arnaqueurs pouvaient lui voler discrètement ses informations personnelles ainsi que ses codes CPF, à savoir son numéro de sécurité sociale, son email et son identification de connexion.

Arnaque au CPF par SMS,  comment éviter de se faire avoir

Quand vous recevrez des SMS qui parlent de CPF ou de solde DIF, pour ne pas se faire avoir, tout simplement n’y prêtez jamais attention ; et surtout n’y répondez pas, car c’est presque à coup sûr une arnaque.

Sachez en effet qu’aucun organisme n’est habilité à vous contacter par SMS, que ce soit le ministère du travail, Pôle emploi ou un autre, à notre connaissance, les organismes officiels, n’emploient pas de telles méthodes, donc soyez vigilants.

Pour éviter tout problème, évitez également de communiquer vos données personnelles ou professionnelles par téléphone, mails ou SMS à qui que ce soit ; par ailleurs, sachez aussi que « les agents de l’Etat ne vous appelleront jamais pour vous proposer une formation ».

Autres précautions importantes à prendre :

  • Ne cliquez jamais sur un lien qui vous semble douteux ; le plus prudent est d’aller directement sur le site en utilisant un navigateur et en passant par un lien favori que vous avez-vous-même saisi.
  • Pour vérifier la vraisemblance d’un lien, vous pouvez aussi positionner le curseur de votre souris dessus ; en faisant cela, vous allez alors voir à quelle adresse le lien pointe vraiment.
  • En France, l’URL d’un site web officiel du gouvernement se termine toujours par gouv.fr ; si le lien qui vous est proposé n’utilise pas ce nom de domaine, alors c’est forcément une arnaque, presque à coup sûr.
  • Notez que l’utilisation de ce nom de domaine est restreinte et soumise à examen préalable par l’AFNIC, justement pour éviter qu’il ne soit exploité par des personnes mal intentionnées.

Que faire, si vous avez communiqué vos codes d’identification CPF, par erreur.

 Si par inadvertance vous avez communiqué vos informations personnelles, professionnelles ainsi que vos identifiants CPF par mail, par téléphone, par SMS ou bien vous les avez saisi sur un questionnaire, ne perdez pas de temps :

  • Modifiez immédiatement votre mot de passe Mon compte formation ;
  • Vérifiez l’historique de votre compte pour voir si des actions ont déjà été faites par les pirates ;
  • Vérifiez également si vos informations personnelles n’ont pas été modifiées ou supprimées.
  • Signalez les faits sur le site officiel moncompteformation.gouv.fr ; le service client vous expliquera toutes les démarches à suivre dans ce genre de situation.
  • N’oubliez pas de dénoncer, le site qui vous aura arnaqué au 33700, plate forme SMS, pour les arnaques et les spams SMS.

Portail  Edof, un début de réponse en cas de soucis.

Nos gouvernants sont conscients de ce type de problèmes, et ils ont fait développer un portail spécialisé (pour le traitement de mon compte CPF) qui peut vous aider dans des cas difficiles, et qui paraissent perdus d’avance, car les incidents sont de plus en plus répétés et nombreux.

Faites une réclamation auprès d’EDOF, bien que longue, cette réclamation est très souvent validée et vous permet de récupérer vos droits; en effet, les arnaqueurs ne peuvent pas prouver votre présence (signature usurpée, ou absence de connexion avec votre ordinateur); EDOF  (voir leur portail), reste très sensible à ces arnaques, et très souvent épaule les personnes qui en font la demande.

 

Antonio Rodriguez, Directeur Clever Technologies

Pour en savoir plus :

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

Les organisateurs du Tour de France utilisent l'IOT pour offrir aux fans une meilleure expérience connectée

Les organisateurs du Tour de France utilisent l’IOT pour offrir aux fans une meilleure expérience connectée

AI Marketing : Marketing Intelligent en 2021 avec l'Intelligence Artificielle

AI Marketing : Marketing Intelligent en 2021 avec l’Intelligence Artificielle