in , ,

La Data Loss Prevention (DLP) pour limiter le risque de fuite de données

Réduire les fuites de données avec la la Data Loss Prevention

La Data Loss Prevention (DLP) pour limiter le risque de fuite de données - article en construction !!!!
La Data Loss Prevention (DLP) pour limiter le risque de fuite de données - article en construction !!!!

De nos jours, la Data Loss Prevention (DLP) pour limiter le risque de fuite de données est une réalité, pour ne dire une nécessité. Les extorsions de données, les cyberattaques, le vol des mots de passe sont légion, et toutes ces opérations n’ont qu’une seule idée en tête: à savoir percer les Systèmes d’Informations, pour mieux récupérer les données intéressantes qui s’y trouvent.

Le Data Loss Prevention (DLP) pour limiter le risque de fuite de données; le volume de données que les entreprises doivent gérer et stocker a considérablement augmenté ces dernières années, augmentant au passage les possibilités de vol et de fuite accidentelle d’informations sensibles pour les entreprises.

Cette réalité plus l’augmentation de la portabilité des données, la mobilité des employés et aussi les cyberattaques qui ne cessent d’évoluer font que les entreprises sont en permanence exposées à des risques importants de perte, de vol et de fuite de données.

Tout cela soulève la question suivante : « que peuvent-elles faire pour protéger efficacement leurs données ». Une partie intégrante de la solution à ce problème est la Data Loss Prevention (DLP), ou prévention des pertes de données en français.

Avec une stratégie DLP adaptée à votre structure et votre mode d’organisation, vous pouvez identifier, surveiller et protéger automatiquement et de manière plus efficace les données et les éléments sensibles de votre système informatique et réseau.

Dans cet article, découvrez plus en détail pourquoi la Data Loss Prevention (DLP) est une solution à inclure dans ses briques de cybersécurité déjà en place afin de limiter le risque de fuite de données dans son entreprise.

Data Loss Prevention (DLP) – definition

La Data Loss Prevention (DLP) ou prévention des pertes de données désigne avant tout une stratégie ou un ensemble de règles qui limitent les pertes, les fuites et les vols de données. Vu que les utilisateurs eux-mêmes sont les plus grandes menaces et non les attaques venant de l’extérieur, une grande partie des règles DLP ont pour but d’empêcher les utilisateurs d’envoyer des informations sensibles ou critiques en dehors du réseau de l’entreprise.

Par ailleurs, le terme DLP fait aussi référence à un type particulier de logiciels qui aident les administrateurs de réseau à contrôler et surveiller les données que les utilisateurs finaux consultent, partagent et envoient.

Aussi, il est aisé d’écrire qu’ne fuite de données est le résultat d’un accès non autorisé, de diffusion de données, de vol de données et de cyberattaques. Les cyberattaques, l’exploitation des vulnérabilités des systèmes d’information, les attaques d’ingénierie sociale sont aussi à l’origine de vols de données, qui peuvent s’avérer dramatiques pour les entreprises.

Prévention des pertes de données – comment ça fonctionne ?

Comme évoqué plus haut, la Data Loss Prevention désigne une stratégie ou un ensemble de règles ou bien des politiques qui visent à optimiser la protection de données sensibles. Elle ne peut se faire sans solution logicielle adaptée, à savoir un logiciel DLP.

C’est en effet ce dernier qui va réellement permettre à l’entreprise d’exploiter le concept de Data Loss Prevention. Le logiciel DLP est nécessaire pour offrir à l’entreprise la possibilité de cartographier ses données et de les classifier en fonction de leur sensibilité.

La Prévention des pertes de données exige aussi l’établissement de règles strictes d’accès aux données, de circulation et de stockage de données, qui pourra se faire grâce à l’aide du logiciel depuis son interface.

Une fois que les politiques de protection des données sont établies, le logiciel DLP utilisé se charge de les appliquer, et ce, automatiquement, ne nécessitant aucune intervention humaine.

Pour prévenir les éventuelles pertes de données, les logiciels DLP interviennent entre autres pour détecter à l’avance les éventuelles violations de données ainsi que les transmissions d’ex-filtration de données.

Ils surveillent aussi les activités de tous les utilisateurs dans le but de détecter d’éventuelles activités suspectes ou des actions qui ne respectent par les politiques de protection des données établies. Dans le cas où des irrégularités ou des infractions sont détectées, les logiciels DLP bloquent automatiquement les utilisateurs en cause et sécurisent les données sensibles (ceux en cours d’utilisation et ceux stockées) sur le réseau qui pourraient être affectées par l’incident en question.

Un des éléments clé des logiciels DLP est le fameux contrôle de la distribution. Tous les logiciels DLP sont en effet dotés de cette fonctionnalité. Celle-ci garantit que les utilisateurs n’envoient pas d’informations privées en dehors des réseaux d’entreprise.

Pour une prise en charge rapide des incidents, certaines solutions DLP intègrent aussi une fonctionnalité d’émission d’alertes. Les alertes, déclenchées automatiquement en cas de d’infraction ou d’incident alarmant détectés, ont pour utilité d’informer les responsables de la situation.

Entreprise, quels risques en cas de perte de données ?

Les fuites de données peuvent avoir des conséquences désastreuses pour les entreprises qui en sont victimes. La perte est d’abord et avant tout financière. Selon une étude récente menée aux États-Unis, le coût moyen d’un détournement de données serait de l’ordre de 3,62 millions de dollars, ce qui représente une perte financière importante pour n’importe quelle entreprise.

Notez que ce coût inclut déjà les amendes que l’entreprise devra payer pour non-respect du RGPD ainsi que les dépenses pour la remédiation. Cette dernière fait référence aux actions à mener pour le renforcement des mesures de sécurité et la remise en état des données si elles ont été altérées lors de l’attaque.

Une entreprise qui a vu ses données sensibles détournées peut aussi s’attendre à une dégradation sans précédent de sa crédibilité aux yeux de ses clients et des potentiels clients. Être victime d’un piratage informatique sous-entend que vous ne protégez pas vos données, ce qui est tout simplement inacceptable pour les clients.

Voilà déjà deux bonnes raisons de mettre en place et sans tarder une solution de DLP adaptée pour protéger les données sensibles de son entreprise.

DLP, pourquoi cela devient une nécessité.

Les entreprises françaises sont de plus en plus souvent victimes de ce type d’attaques visant à leur soutirer une rançon, par tous les moyens en leur possession, quitte à leur faire le chantage de publier les informations confidentielles récupérées sur leur site.
En seulement un an, elles ont augmenté de 255 % selon l’ANSSI, passant de 54 attaques rapportées en 2019 à 192 attaques en 2020, et cela continue, malgré les alertes et les alarmes faites ici et là, par tous.
La France se trouve dans le top 10, des pays les plus attaqués dans le monde, et tous les grands comptes sont concernés et visés, elle occupe la 8ème position, la première étant prise par les Etats Unis, suivies de l’Angleterre et du Canada.

Comment choisir sa solution de prévention des pertes de données (DLP) ?

Attention à ne pas confondre logiciels DLP et logiciels de gouvernance, de risque et de conformité (GRC). Moins efficaces pour sécuriser les données, les actions de ces derniers se limitent uniquement au contrôle des données.

Pour pouvoir être inclus dans la catégorie Data Loss Prevention (DLP), un logiciel doit être capable de surveiller le stockage et le partage des données pour la conformité, d’autoriser le contrôle administratif sur la gouvernance des données, de détecter les fuites de données ou les abus et pour finir de faciliter l’identification et la découverte des données.

Autres articles sur la sécurité des données

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

IOT industriel

Edge Computing et IoT industriel

Quelles types de cryptomonnaie existent ?

Quelles types de cryptomonnaie existent ?