in ,

Aida, la méthode pour aider les rédacteurs, les marketeurs et le marketing

Le marketing évolue, et Aida apporte les 4 actions nécessaires, pour mettre une lecture en avant par l’Attention, l’Intérêt, Le Désir et l’Action (AIDA), tous le monde ne connait pas la méthode, mais pour ceux qui la connaissent, ils l’apprécient à juste titre.

Aida la méthode pour aider les rédacteurs les marketeurs et le marketing
Aida la méthode pour aider les rédacteurs les marketeurs et le marketing

Comment utiliser la méthode AIDA dans son contenu ? Il s’agit d’une technique de marketing décrivant les 4 phases par lesquelles un prospect passe avant de prendre une décision. La méthode AIDA peut aussi être utilisée pour construire des textes publicitaires classiques.

Ce technique marketing considère qu’un client passe par quatre différentes étapes avant de finaliser le processus d’achat : Attention, Intérêt, Désir et Action.

C’est par exemple l’attention ou la prise de connaissance générée par l’affiche publicitaire qui va stimuler le parcours de vente. L’utilisation de la méthode AIDA aidera l’entreprise à optimiser le parcours client, à accélérer le processus d’achat et à générer plus de chiffre d’affaires.

Mais comment utiliser la méthode AIDA dans son contenu ? Vous allez le découvrir dans cet article.

Qu’est-ce que la méthode AIDA ?

Comme évoqué plus haut, l’acronyme AIDA signifie Attention, Intérêt, Désir et Action. C’est une méthode marketing qui guide les marketeurs et les rédacteurs dans la conception d’un contenu commercial (création d’une plage de vente, rédaction d’un message marketing, d’un fiche produit ou d’un e-mail de prospection) optimisé pour la conversion.

Utilisée dans le marketing digital, la méthode AIDA va inciter le lecteur qui est un client potentiel à acheter un produit ou un service. Elle peut également être utilisée pour inciter les cibles à faire d’autres actions comme s’inscrire à la newsletter de l’entreprise, à télécharger un livre blanc et bien d’autres encore.

Origine de la méthode AIDA

La méthode AIDA a été développé par Elmo Lewis au début du 20ème siècle. Il est l’un des plus anciens théoriciens de la publicité. Selon lui, ces quatre phrases résument les étapes par lesquelles passent les individus quand ils sont séduits par une idée ou quand ils vont acheter un produit. Il est également possible de reconstituer ces quatre étapes pour convaincre et inciter les cibles à acheter un produit.

La méthode AIDA permet d’attirer l’attention des cibles, de maintenir l’intérêt des clients, de créer le désir et d’inciter à l’action. Peu de temps après l’apparition de cette méthode, le copywiter Gary Habert a participé à la popularisation de l’AIDA. 100 ans après, la méthode AIDA d’Elmo Lewis a encore fait ses preuves. Elle devient incontournable dans la vente et le marketing.

Comment utiliser la méthode AIDA ?

L’Attention, l’Intérêt, le Désir et l’Action sont les quatre étapes auxquelles un client va passer avant d’acheter un produit ou un service.

L’Attention, AIDA :

Avant que le client commande votre produit ou ne sollicite votre service, il doit prendre connaissance du produit ou service en question. Pour attirer l’attention de votre cible, vous devez créer plusieurs supports publicitaires.

Les supports de ce type plus utilisés en marketing digitale sont les panneaux d’affichage traditionnels, les publicités télévisées et les publicités sur les réseaux sociaux. Quel que soit le support de communication choisi, il faut prendre soin de la forme et du fond du message.

Il faut entre autres :

  • Un titre accrocheur en majuscule ou une police de caractères très marquée,
  • Une phrase interrogative,
  • Une image puissante, de haute qualité et originale,
  • Un contenu personnalisé pour cibler les clients potentiels,
  • Un message promoteur.

Pour capter l’attention des cibles, il faut aussi faire preuve de créativité et sortir du lot. Si la publicité n’a aucun effet sur le spectateur, il ne passera jamais à la deuxième étape qui est « l’intérêt ».

Intérêt, AIDA :

Voilà, l’attention du client est captée. La deuxième étape consiste à l’inciter à l’engager avec le produit ou le service. Pour susciter son intérêt, il faut notamment cerner ses problèmes, ses besoins et ses attentes. C’est en partant de ces éléments que vous pouvez aider vos cibles et susciter leur intérêt par rapport à vos produits ou les services que vous offrez. En lisant le contenu de votre message, l’individu doit se reconnaître. Pour y parvenir, utilisez toujours des phrases courtes, percutantes, voire alléchantes et mettez en avant les images.

Désir, AIDA  :

Le Désir est la troisième étape de la méthode AIDA. L’objectif est de toucher les émotions et créer un désir d’achat chez le client. Pour susciter son désir, vous devez utiliser des arguments forts et mettre en avant les fonctionnalités du produit ou les particularités du service. Que le produit soit rare ou très utilisé, c’est la promesse publicitaire qui va essentiellement soutenir la décision d’achat.

Action, AIDA :

Il s’agit de la dernière étape de la méthode AIDA. Lorsque vous avez capté l’attention, l’intérêt et le désir de la cible, vous devez ensuite le suggérer de passer à l’action : l’achat. Pour conclure la vente, vous être persuasif, mais aussi faciliter le passage à l’action. Sur les landing page et les pages de vente, le bouton d’appel à l’action va jouer un rôle important.

À la fin de votre contenu, vous pouvez aussi inciter le prospect en le suggérant des offres intéressantes pour faciliter le passage à l’acte, comme proposer des tests gratuits par exemple.

Conclusion – oui à l’utilisation de la méthode AIDA ?

La méthode AIDA assure un rôle important dans les différentes actions et campagnes marketing. Sur une landing page, l’AIDA sert à inciter le cible à passer à l’action, à fournir son adresse e-mail, à s’inscrire à un webinaire ou à télécharger un document ou une application.

Dans un e-mail BtoB, elle permet de susciter l’intérêt et le désir des prospects, ainsi que de les inciter à passer à l’action. Dans un e-mail de prospection, la méthode AIDA permet d’abord de faire connaître l’entreprise, ses produits ou ses services à des inconnus.

Autres articles

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

Ordonnanceur / Scheduler, ou Job Scheduler, pour mieux gérer ses alertes en temps réel

Ordonnanceur / Scheduler, ou Job Scheduler, pour mieux gérer ses alertes en temps réel

Comment protéger son magasin contre le vol à Nantes ?