in

Pourquoi les start-ups choisissent-elles le Cloud Computing

Cloud Computing, une nouvelle façon de disposer des infrastructures adaptées, sans faire de lourds investissements.

Pourquoi les start-ups choisissent-elles le Cloud Computing
Pourquoi les start-ups choisissent-elles le Cloud Computing

Pourquoi les start-ups choisissent-elles le Cloud Computing ; dans le passé, les entreprises devaient obligatoirement exécuter leurs applications métiers depuis leurs ordinateurs ou bien depuis un serveur installé dans leur immeuble.

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas ! Avec le Cloud Computing, il n’est plus nécessaire pour une entreprise de s’embêter à concevoir soi-même ses applications métiers, acheter des licences ou encore investir des sommes importantes dans un serveur ou un centre de données.

Pour avoir accès à des services informatiques qui répondent à ses besoins, il suffit de s’adresser aux bons fournisseurs qui les fournissent via Internet.

Le Cloud Computing présente des nombreux avantages intéressants ; c’est une solution avec une flexibilité accrue qui n’exige pas d’infrastructure développée pour être déployée ni de lourds investissements réduisant ainsi les dépenses de l’entreprise ; voilà pourquoi les entreprises, et les start-ups en particulier, l’apprécient.

Pourquoi les start-ups choisissent-elles le Cloud Computing au lieu d’un autre modèle de consommation de l’informatique ; Dans cet article, découvrez plus en détail pourquoi l’infrastructure Cloud est particulièrement intéressante pour les startups ; mais d’abord, le Cloud Computing, c’est quoi exactement ?

Le Cloud Computing, c’est quoi ?

Le « Cloud » signifie nuage en français ; c’est un terme utilisé pour désigner un ensemble de matériels, de logiciels et raccordements réseau fournissant des services exploitables grâce à Internet.

Le Cloud Computing, quant à lui, signifie « informatique en nuage » et il correspond l’accès à des services informatiques via Internet (Cloud ou nuage) à partir d’un fournisseur.

On distingue principalement 3 types de Cloud Computing :

  • Le Cloud public avec lequel les utilisateurs accèdent aux services proposés par Internet, qui est un réseau public.
  • Le Cloud d’entreprise ou privé avec lequel les utilisateurs (employés et collaborateurs) accèdent aux services proposés via un réseau privé.
  • Le Cloud intermédiaire ou privé qui est un mixe entre les deux premiers.

Le Cloud Computing, peut et doit se diviser en catégories

Et parmi les nombreuses catégories de services qui sont proposées en Cloud Computing, on peut notamment citer, parmi les plus usitées et aussi les plus connues :

  • l’IaaS (infrastructure as a service),
  • le PaaS (platform as a service),
  • le SaaS (software as a service),
  • le DaaS, Data as a service ou le Desktop as a service (VDI, bureau virtuel)
  • le Naas Network as a service ,
  • le StaaS Storage as a service ,
  • la CaaS Communication as a service,
  • le WaaS Workplace  as a service
  • ou le MBaaS  Mobile Backend as a Service

Difficultés et avantages pour les start-ups

Une startup est une organisation en démarrage avec un très fort potentiel, mais qui souvent dispose peu de moyens comparée à une entreprise, déjà installée et positionnée; cela est malheureusement source d’instabilité ; résultat, l’équipe s’agrandit, mais très souvent  en réduisant activement, son potentiel métiers.

Si le Cloud Computing n’est pas l’unique solution à tous ces problèmes auxquels  doivent faire  face les start-ups, il contribue en tout cas à les surmonter plus facilement, le turn over et la perte de compétences  « métiers » dans une entreprise, n’est pas un bon signe.

Au lieu d’investir dans des centres de données, des serveurs ou encore créer ou acheter soi-même ses applications métiers qui coûtent cher, le Cloud Computing est certainement l’approche la plus raisonnable pour une start-up qui souhaite quand même bénéficier de services informatiques répondant à ses besoins.

Quelques inconvénients, des avantages certains et intéressants pour Start-ups,

Découvrez dans ce que suit les atouts  majeurs de ce modèle de distribution et de consommation de l’informatique qui sont particulièrement intéressants pour les start-ups.

Le manque d’argent.

Presque tous les start-ups souffrent de manque de moyens financiers. C’est la raison pour laquelle elles sont toujours à la recherche de financement.

Et quand on manque de moyens, on ne peut malheureusement pas se permettre d’investir sur des infrastructures qui coûtent cher bien qu’elles paraissent indispensables.

Le manque d’infrastructure robuste pour développer les offres :

que ce soit par ignorance, par négligence ou bien par manque de moyens, un grand défi auquel les startups sont confrontées est le fait de ne disposer d’une infrastructure technologique qui puisse leur permettre de développer leurs offres.

L’instabilité de l’équipe :

Avec la concurrence qui est féroce, les start-ups sont souvent obligées d’appliquer des tarifs bas pour gagner de nouveaux clients et les fidéliser ; à cause de cela, les employés sont souvent mal rémunérés, et qu’en changeant les start-ups perdent des compétences métiers.

Utilisation simple et à faible coût.

Le Cloud Computing n’exige pas de ressources spéciales ou de gros investissements; un système informatique classique suffit pour en profiter; de plus, en optant pour cette solution, vous ne payez que pour l’utilisation réelle des ressources ou services et pouvez augmenter vos investissements au fur et mesure que votre entreprise se développe.

Ainsi, vous avez la possibilité de commencer avec ,un petit budget et l’augmenter progressivement, ce qui est avantageux pour les startups, qui au départ ont besoin d’un apport de fonds importants.

Sécurité des données à toute épreuve pour peu  de moyens.

Les startups sont connues pour leurs idées innovantes. Cependant, elles sont souvent mal équipées ou peu expérimentées pour gérer et assurer efficacement la sécurité de leur système informatique et réseau.

Pour les Start-ups, opter pour le Cloud computing peut donc être une option intéressante dans la mesure où la majorité des fournisseurs de Cloud proposent un ensemble de services et de technologies, avec des systèmes de sécurité hautement fiables.

La sécurité est assurée en localisant les données sur des serveurs fiables et en effectuant des sauvegardes et des instantanés réguliers, et en fiabilisant le tout, grâce entre à l’utilisaton appropriée des adresses IP

Selon RapidScale, une entreprise américaine qui propose des solutions Cloud, 94 % des entreprises ont constaté une amélioration de la sécurité de leurs données après le passage au Cloud, et 91 % ont déclaré que le Cloud permet de répondre plus facilement aux exigences de conformité gouvernementales.

Le Cloud Computing facilite le travail nomade et à distance.

Ce modèle de consommation de l’informatique a aussi l’avantage de répondre aux exigences d’un nouveau modèle d’entreprise fortement exploité par les Start-Ups : le travail à domicile et le nomadisme.

Grace au Cloud Computing, vos employés pourront accéder à leurs outils de travail (applications métiers, dossiers, espace de stockage, bureau virtuel…) peu importe où ils se trouvent; il leur suffit juste d’avoir à disposition un terminal et une connexion à Internet.

Et c’est encore plus vrai, en cette difficile pandémie que nous vivons avec le Covid, les employés et les employeurs, ont peur des déplacements, et le travail à distance bien organisé, peut s’avérer une excellente solution et en plus rentable.

L’accès à des applications pourtant onéreuses.

Malgré le fait que vous avez peu de moyens, grâce à un système de facturation à l’usage, ce modèle vous offre tout de même la possibilité d’utiliser des applications et logiciels couteux, et ce, pour un prix acceptable.

Comme il n’y a pas d’investissement de matériels à prévoir, il vous sera plus aisé de monter un projet de suivi de frais généraux, qu’un lourd projet d’acquistion et de suivi de ses amortissements, et c’est en cela que le Cloud Computing est plus simple à gérer.

Des services flexibles et évolutifs.

Une start-up est une entreprise qui démarre, avec un business model et des technologies qui ne sont pas encore matures et doivent évaluer; la pire des décisions qu’elle peut prendre est donc d’investir sur des infrastructures coûteuses et rigides, comme un data center par exemple ou encore la création d’applications métiers, qui répondent à ses besoins que pendant un certain temps seulement.

Avec le Cloud pourtant, une Start-Up peut accéder à de nouvelles ressources informatiques en quelques clics seulement; il lui suffit de changer d’offre ou bien de s’adresser à un autre fournisseur qui propose des ressources plus adaptées à ses besoins.

Des impacts positifs sur les résultats.

Les couts résultants peuvent être passés en frais généraux, et non plus selon la logique des investissements et des amortissements, facilitant ainsi le travail de gestion et de prévision, car il n’y a plus de coûts cachés à redouter.

Les prévisions de budgets sont plus faciles à gérer, et les coûts changent très peu d’une année sur l’autre (seuls peuvent impacter les éventuels couts de mise en place initiaux, et les frais des consommables annuels).

Auteur Antonio Rodriguez, Directeur Clever Technologies

Autres articles

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

Différences entre un logiciel ERP et un logiciel CRM ?

Différences entre un logiciel ERP et un logiciel CRM ?

Chatbot, un outil indispensable de la relation client

Chatbot, un outil indispensable de la relation client