in

API Monitoring, qu’est ce que c’est et pourquoi elles sont importantes ?

Les APi existent depuis la nuit des temps (depuis que la programmation a vu le jour), mais ces dernières années, elles se sont multipliées et développées avec l’explosion du marketing digital et de l’internet

 API Monitoring, qu’est ce que c’est et pourquoi elle est importante ? Aujourd’hui, les organisations évoluent vers des environnements logiciels basés sur le cloud et orientés micro services. Et sachant que les API sont le ciment qui maintient ensemble les services cloud et les micro services disparates, les problèmes de performances de l’API se trouvent au cœur même des préoccupations des entreprises, et ce, quasiment au quotidien. 

Plus concrètement, les API sont utilisées pour envoyer et demander des données, permettre aux services de s’identifier les uns les autres et aussi rendre possible les interactions avec des applications tierces. Elles sont particulièrement essentielles dans un monde où les applications sont généralement déployées dans le cloud et communiquent via le réseau, et c’est notre cas aujourd’hui. 

Si les APIs sur lesquelles s’appuient vos sites, réseaux sociaux, applications métiers et autres services et autres tombent en panne, ces derniers le seront aussi. Les conséquences que cela va avoir seraient tout simplement catastrophiques pour votre entreprise. Vous allez voir vos revenus baisser, mais en plus de cela votre réputation va aussi sérieusement se détériorer. 

Cet article explique  l’API Monitoring qu’est ce que c’est et pourquoi elle est importante, notamment pour assurer la disponibilité, les échanges, les performances et la continuité des services pris en charge.   

Qu’est-ce qu’une API (Interface de programmation d’applications) ?

Une interface de programmation d’applications (API) ou interface de programmation applicative est un produit logiciel permettant à deux ou plusieurs systèmes de communiquer entre eux. Elle fournit principalement le langage et le contrat qui rendent possible la communication entre les applications.

Sans que l’on soit conscient, notez que les API sont omniprésentes dans notre quotidien. Elles font fonctionner les applications mobiles et certaines plateformes que nous utilisons tous les jours.

Google par exemple en utilise plusieurs APIs pour afficher les données pertinentes des requêtes de recherche des utilisateurs. Prenons pour exemple la requête « méteo », si le moteur de recherche arrive à afficher instantanément des données météorologiques, c’est bien grâce à des APIs.

Sachant, en effet, que Google n’est pas dans le domaine des données météorologiques (du moins pour le moment), il a donc besoin de se procurer de ces informations auprès d’un tiers. Cela n’est possible que grâce à l’utilisation de plusieurs API.

Comment ça marche ? Les API vont permettre la connexion et l’échange d’informations entre l’application Google qui va afficher les données météorologiques sur le moteur de recherche et l’application du tiers sur laquelle ces données météorologiques sont hébergées. 

Si vous utilisez PayPal pour payer quelque chose directement depuis une boutique e-commerce, sachez que cette fonctionnalité n’est pas possible sans l’utilisation de plusieurs API. 

Pour agréger des milliers de vols et de destinations et présenter l’option la moins chère sur une seule et même plateforme, les sites de réservation de voyages, eux aussi, utilisent des API. Ces dernières collectent les disponibilités de vols et d’hôtels (les données) auprès des fournisseurs pour les afficher ensuite sur les sites. 

Qu’est-ce que l’API Monitoring ou surveillance des API ?

L’API Monitoring fait référence aux processus qui permettent aux ingénieurs logiciels de suivre l’état des API, comprendre le trafic qui les traverse, diagnostiquer et résoudre les performances et problèmes de disponibilité au sein des API et nécessite l’utilisation d’un outil appelé « api moniteur » ou tout simplement « outil de surveillance d’API ». 

D’une importance capitale, la surveillance des API a principalement pour but de détecter des problèmes de disponibilité, de performances, mais aussi des erreurs de validation de données, qui peuvent avoir un impact négatif sur les performances de l’API. 

En tout, il existe deux types de surveillance d’api qui doivent être menés conjointement : la surveillance des API développées en interne et la surveillance des API dites externes fournies par des organisations tierces. Les deux sont essentielles pour obtenir une visibilité complète des API et des applications et services qu’elles prennent en charge.

Comment fonctionne la surveillance des API ?

La surveillance des API fonctionne directement au niveau des API elles-mêmes. Pour cela, le moniteur utilisé se sert d’un ordinateur distant pour envoyer des requêtes aux APIs à surveiller. Ce sont les réponses envoyées par les API qui permettent au moniteur d’évaluer l’état et les performances des API surveillées. 

Lorsqu’une réponse contient des erreurs, le moniteur ou le système de surveillance utilisé ne tire pas immédiatement une conclusion. Pour s’assurer qu’il y a vraiment un problème au niveau de l’api surveillée, il va procéder à d’autres tests, mais pour les fois suivantes à partir d’autres emplacements de surveillance différents. Si les erreurs persistent, alors le système de surveillance conclura qu’il y a effectivement un problème au niveau de l’api concernée. 

Autre chose importante à noter au sujet de la surveillance des API, pour une surveillance efficace, sachez que les contrôles périodiques ou les analyses rétrospectives ne sont pas adaptées. Elles ne suffisent pas à identifier et corriger les problèmes de performances des API en temps réel. Pour une surveillance efficace, il vous faut utiliser des solutions de surveillance API qui puissent faire une surveillance de manière permanente et aussi fournir des données de surveillance en temps réel. 

Les trois grands piliers de l’API Monitoring 

Pour effectuer efficacement la surveillance des API, les organisations ont besoin d’outils et de processus qui permettent une visibilité sur les trois facteurs distincts qui façonnent les performances de l’API et, par extension, les performances globales des applications.

Les facteurs en question sont : la surveillance de la disponibilité, la mesure des performances et la validation des données.

Surveillance de la disponibilité

La surveillance de la disponibilité fait référence à la vérification qu’une API est disponible pour les applications et les services qui doivent y accéder.

Souvent, lorsqu’une API échoue, le problème deviendra assez rapidement évident. En ce sens, la surveillance de la disponibilité peut sembler si basique qu’elle ne nécessite pas d’outils dédiés.

Mais la surveillance de la disponibilité des API est plus complexe qu’il n’y paraît, car certaines défaillances d’API passent inaperçues. Souvent, elles impliquent des API qui ne sont pas critiques ou qui prennent en charge des fonctionnalités qui ne sont pas souvent utilisées. Ces défaillances de disponibilité des API peuvent toujours poser un problème sérieux.

Par exemple, considérez les dommages si une défaillance se produit dans une API qui prend en charge une application de sauvegarde de données qui s’exécute une fois par semaine. L’échec peut passer inaperçu pendant un certain temps car l’application ne s’exécute pas fréquemment. Et en raison de l’échec, les données critiques ne seront pas sauvegardées, créant un problème potentiellement grave qui mettra du temps  à être détecté.

La surveillance de la disponibilité des API est également importante, car les organisations doit être capable d’identifier rapidement les temps d’arrêt de l’API, avant qu’ils n’affectent les utilisateurs finaux. 

La mesure des performances 

Le maintien de la disponibilité de l’API ne garantit pas nécessairement la qualité des applications et des services proposés. En effet, les API peuvent rester disponibles, mais en même temps offrir des performances inadéquates en raison de problèmes divers tels que la congestion du trafic réseau ou la lenteur de la découverte de service. Les API peu performantes peuvent également créer un effet domino qui provoque des problèmes avec d’autres API, ce qui peut éventuellement empêcher les API de répondre normalement.

La mesure des performances des API permet à vos équipes DevOps d’établir des bases de référence pour des performances d’API saines et d’identifier les problèmes pouvant entraîner des temps de réponse médiocres, une connectivité lente et d’autres problèmes de performances. Une nuance importante pour la mesure des performances de l’API est que les performances de l’API peuvent varier en fonction de facteurs tels que la distance géographique entre un point de terminaison et le centre de données. Les API qui fonctionnent correctement dans certaines régions peuvent être moins performantes dans d’autres en raison de problèmes de connectivité. C’est pourquoi il est important de tester les performances de l’API à partir de plusieurs emplacements différents pour maximiser la visibilité des performances.

La validation des données

La validation des données renvoyées par une API consiste à examiner son code d’état, ses en-têtes et ses corps. Chaque API est unique dans la manière dont elle est construite et dans la manière dont sa validation doit être gérée.

Pour envoyer et recevoir des données efficacement, les API doivent être en mesure de demander et de fournir des données dans le format attendu par l’expéditeur et le destinataire. Il est important qu’une API renvoie non seulement les valeurs attendues au format JSON ou XML, mais également que la structure des objets soit également cohérente. Une simple modification d’une propriété d’une chaîne à un tableau peut avoir des effets catastrophiques dans certaines applications.

Il est également important de prendre en compte les valeurs dans une réponse d’API. Par exemple, une application de commerce électronique qui a un flux de travail complexe d’appels d’API pour un client qui achète un article voudrait s’assurer qu’à la fin d’un achat réussi, le panier du client ne contient exactement aucun article.

Les incohérences dans le contenu ou la structure des données peuvent entraîner des échecs d’interactions, réduisant ainsi la valeur des API. Le risque de problèmes de validation des données est particulièrement important lorsque les versions d’API changent, ce qui peut créer des incompatibilités avec d’autres API.

Clever Technologies et ses API

Clever Technologies est un éditeur de solutions de communication et des gestion des astreintes (cellules de crise), depuis 22 ans maintenant.

Clever Technologies a développé de multiples et nombreuses API, qu’elle met à disposition de ses clients gratuitement, dans tous les langages, et de tous les types.

N’hésitez plus, qu’elle que soit l’API souhaitée, vous la trouverez chez Clever Technologies, des API Restfull, des API SOAP, des API dans tous les langages et pour tous les besoins.

Contactez notre service technico-commercial au tel. 00.33.1.60.53.60.53 ou bien en faisant une simple demande sur notre site www.clever.fr et nous aurons la solution à votre besoin.

Auteur Antonio Rodriguez, Directeur Clever Technologies

Autres articles
API Surveillance, Surveiller les alarmes avec un API, les meilleures pratiques

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

Qu’est-ce qu’une API SMS : Intégrer l'envoi de message à vos applications

API SMS transactionnels – l’outil qu’il vous faut pour l’accompagnement des clients dès l’achat

Classement des pays producteurs de Pétrole dans le monde : TOP 10 premiers

Les 8 plus grandes entreprises pétrolières du monde