Supervision et Observabilité, sujets proches mais pas similaires, à ne pas confondre.

Date:

Supervision et Observabilité, sujets proches mais pas similaires, à ne pas confondre, et qui pour bien réussir doivent travailler l’un avec l’autre, autant dire qu’ils sont plus complémentaires qu’opposés, mais il n’est jamais facile de les situer l’un par rapport à l’autre.

Trop souvent la tendance va vers la confusion, alors que l’observabilité fait partie de la supervision, mais l’inverse peut ne pas se faire à 100 %, c’est pour cela que l’on peut affirmer que l’observabilité nourrit la supervision.

Aussi il est aisé d’affirmer que Supervision et Observabilité sont deux concepts très différents, mais qui sont complémentaires et surtout qu’ils dépendent l’un de l’autre, car c’est l’observabilité qui  va permettre à la solution de supervision d’atteindre le niveau de contrôle requis, ou déterminé, ou souhaité.

Dans le monde de la supervision informatique, il est souvent mentionné le terme d’observabilité ; essayons de clarifier les différences et les similitudes entre observer et contrôler ou superviser, car très souvent dans les blogs techniques.

MEMOGuard
MEMOGuard

Il nous est demandé de bien situer les différences entre les deux concepts, et selon nous ils ne sont pas différents mais complémentaires l’un à l’autre, et indispensables pour la bonne gestion d’un système d’information moderne.

Supervision et Observabilité, sujets proches mais pas similaires, en réalité ils sont complémentaires,  à ne pas confondre, détaillons un peu plus, et sachons d’avantage sur l’un et sur l’autre dans le présent article.

Supervision et Observabilité

Ce concept est la capacité de mesurer les états internes d’un système en examinant minutieusement ce qu’il est capable de produire. Ce terme n’est pas né d’hier, il est la conséquence des théories de contrôle et d’auto-régulation, il est né, il y a plusieurs décennies, mais il est de plus en plus employé ou appliqué pour l’amélioration des performances des nouveaux systèmes informatiques, qu’ils soient ou non distribués, que nous parlions de cloud privé ou de cloud hybride, dans tous les cas les administrateurs et les gestionnaires-responsables auront besoin d’une finesse d’analyse que seule l’observabilité peut fournir, et qui serviront pour toute l’entreprise.

Plusieurs types de données sont utilisables et utilisés, les métriques, les logs et les traces qui sont à même de fournir une vision profonde sur tous les systèmes utilisés et qui permettent en les analysant en détail d’identifier la multitude de problèmes qui peuvent survenir, et qui si l’on peut les modifier sont à même d’améliorer les performances des systèmes analysés, les soucis rencontrés dans des systèmes natifs ou dans d’autres technologies avancées comme le cloud, font que les analyses nécessitent des outils de surveillance conventionnels qui ont du mal à suivre les interdépendances dans les chaines complexes de traitement.

L’observabilité est donc un indicateur supplémentaire et qualitatif, de la façon dont une solution de supervision peut aider le responsable d’exploitation ou le gestionnaire a appréhender les éventuels soucis, pouvant résulter d’une alarme ou d’une alerte non contrôlée ou mal contrôlée, en corrélant les informations la responsabilité sera mieux déterminée (comme le préconisent les boucles de contrôle des process ITIL et similaires ou autres process de surveillance et de contrôle du  MOF (Microsoft Opérations Framewok).

Supervision ou Superviser

Le terme de supervision est relativement récent, du moins dans la dimension informatique, en réalité ce terme remonte aux tous débuts des systèmes informatiques (seconde partie du dernier siècle), car la supervision informatique n’est ni plus ni moins, qu’une technique industrielle de suivi et de pilotage, pour les fabrications automatisées et les chaines de production.

Il se rapproche du terme surveillance d’un bon fonctionnement (d’ailleurs les experts affirment que le terme vient de là, et que par définition, cela veut dire surveillance du fonctionnement d’un système (informatique) ou d’une activité (chaine de production ou métier), pour vérifier par exemple qu’il n’y a pas un blocage dans un des postes de la chaine de production.

De nos jours, la supervision va bien au-delà car, il est demandé de consolider des données de produits ou outils divers, afin de résoudre tous les incidents pouvant survenir dans une usine ou un atelier, et c’est pour cela que des outils de gestion sont croisés et interconnectés comme les IOT ou similaires, ou des gestionnaires de parc, pour vérifier le bon fonctionnement de tous les appareils

Aussi la supervision actuellement peut répondre aux préoccupations suivantes :

  • technique : surveillance du réseau, de l’infrastructure et des machines ;
  • applicative : surveillance des applications et des processus métiers ;
  • contrat de service : surveillance du respect des indicateurs contractuels ;
  • métier : surveillance des processus métiers de l’entreprise.

Et à bien d’autres, il n’y a pas de limite à l’innovation humaine, et le monde numérique ouvre des portes qui paraissaient insoupçonnées par le passé, il est aisé de nos jours de préciser que tout peut être supervisé, surtout si l’on dispose de connecteurs pour cela (température, pression, on, off, ouverture, fermeture, etc etc), et l’iot est là pour nous aider.

De plus en plus, grâce à la supervision, il est possible de recueillir, de corréler, de partager des données provenant de diverses sources pour les agréger et prendre des décisions intelligentes, en résumant nous pouvons dire que la supervision consiste à observer les performances d’un système dans la durée, ou sur une période donnée.

La supervision dans toutes ses composantes sont devenues d’un intérêt vital pour une entreprise qui produit ou fabrique et qui cherche a améliorer ses résultats quels qu’ils soient, y compris industriels, en fournissant ou en traduisant les résultats en renseignements exploitables, par les humains ou les équipes dirigeantes.

Qu’est ce que le Monitoring

Le Monitoring  (qui se traduit par surveillance)  est aussi une forme de supervision, c’est la routine d’inspection et de compte rendu des activités qui prennent place dans un projet ou un programme, si on le ramène au concept médical, le monitoring permet de surveiller un malade ou ses fonctions essentielles, et d’en tirer les alertes nécessaires.

Il représente une méthode de collecte régulière d’informations techniques et métiers sur toutes les phases d’un éventuel projet. Les outils de surveillance examinent les métriques aussi bien que les fichiers logs pour recueillir des informations ou effectuer des actions.

Les fonctionnalités inhérentes au monitoring sont :

  • La détection des problèmes et l’envoi de messages d’alertes vers des gestionnaires d’astreinte.
  • L’enregistrement des données et métriques en temps réel, conservées en historiques, logs pour les analyses postérieures éventuelles
  • La surveillance du comportement des utilisateurs, des appareils,  d’une application ou d’un réseau.

La détection des sources de dysfonctionnement et leur dépannage passent par :

  • Le traitement des dégradations de la satisfaction clients, incluant les pannes et les arrêts non programmés.
  • Le dépannage des problèmes dans l’environnement de production, en tous genres,
  • La fourniture des données pour exploration.
  • L’examen quantitatif des problèmes pour aider à identifier les business case à même de le résoudre, et ou bien d’anticiper.

Et la supervision du monde industriel dans tout cela :

La supervision industrielle, est un outil pour mieux suivre la production, et pour aider à la conduite des différentes installations, surveillant les ateliers en permanence, et transmettant des flux d’informations vers les gestionnaires ou responsables pour prendre les décisions qui s’imposent.

La supervision est devenue presque indispensable, sur toutes les installations, de plus en plus complexes, car le risque est grand de les voir s’arrêter et les coûts peuvent être insurmontables pour une entreprise, et c’est pour cela que de plus en plus de produits de supervision industriels existent sur le marché, parmi lesquels nous pouvons citer :

Proview, Pvbrowser, Lintouch, Energo Scada, volontairement nous n’entrerons pas dans les fonctionnalités de chacun, mais presque tous ont un socle de fonctionnalités similaires.

Retenons, que la supervision industrielle permet de disposer d’un affichage dynamique avec les alarmes, les alertes, et tous les défauts pouvant résulter de l’exploitation d’une machine ou d’une chaine de production.

De nouveaux procédés de supervision voient le jour à chaque instant, intégrant les architectures distribuées, les hybrides, le cloud et intégrant aussi le monitoring à distance, le but étant de pouvoir optimiser la production en évitant les pertes de toutes natures.

En conclusion, l’important c’est d’être proactif

Dans le monde moderne que nous vivons, et avec les outils à notre disposition, il faut absolument être informé des problèmes de vos réseaux et de vos utilisateurs et si possible en temps réel, et c’est le rôle de la supervision.
Les raisons sont multiples, et nous pouvons citer quelques unes, sans ordre précis :
  • Pour gagner en visibilité
  • Pour assurer les éventuelles migrations
  • Pour répondre aux enquêtes qualité
  • Pour gagner en crédibilité
  • Et surtout pour contrôler toutes vos applications critiques

La génération de tableaux de bord adapté à chaque contexte, vous fera gagner du temps (donc de l’argent), et vous permettra de satisfaire à toutes les enquêtes de qualité.

La supervision est devenue une nécessité, ne serait ce que pour répondre aux exigences de vos utilisateurs, qui attendent toujours un service parfait et adapté à chaque contexte.

Auteur Antonio Rodriguez Mota, Editeur et Directeur de Clever Technologies

Pour en savoir plus sur la supervision

Antoine
Antoine
Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.
netlinkingnetlinking

Tendance

Voir ausi
Autres sujet

4 questions que vous vous posez sur le portage salarial

Voilà maintenant quelques mois que vous y songez, et...

Comment éviter les pertes d’économies pendant l’inflation ? 

La situation économique actuelle est difficile pour tous les...

6 coins du Québec à découvrir absolument

Il est rempli de lieux cachés et de merveilles...

Quelle est la tendance des lunettes en ce moment ?

Que l'on ait des problèmes de vue ou pas,...