Guide Surveillance des réseaux informatiques pour une bonne gestion.

Date:

Guide Surveillance des réseaux informatiques, pour une bonne gestion. Aujourd’hui, les réseaux sont devenus un élément essentiel du processus métier ; ce dernier étant défini comme un ensemble des activités permettant à une entreprise d’atteindre ses objectifs.

Pour cette raison, les temps d’arrêt et les problèmes de performance peuvent avoir des conséquences désastreuses financièrement et en termes de productivité, il est donc primordial de les surveiller, pour éviter tout incident ou panne.

En plus de cela, les réseaux d’aujourd’hui sont loin d’être simples. Pour des raisons de compétitivité, la plupart des entreprises optent pour un modèle de réseau qui mixe infrastructure physique et solutions de Cloud public (IaaS, SaaS, PaaS, MaaS (Mobility As a service)…) et/ou privé administrées par des prestataires externes.

Il en résulte des réseaux performants qui répondent aux besoins de production, mais malheureusement sujets à des tas de défaillances, de bogues et de goulots d’étranglement à cause de sa complexité, si bien sûr ils sont mal gérés.

Supervision Industrielle
Supervision

C’est donc à cela que sert la gestion et surveillance des réseaux informatiques, à garantir le bon fonctionnement et la performance des réseaux, et à éviter qu’ils ne tombent en panne, car les défaillances peuvent être nombreuses et variées. !

Guide Complet de la Surveillance des réseaux informatiques

Surveillance des réseaux informatiques, pour une bonne gestion,  Vous en  saurez bien plus, une fois lu, le présent  guide complet !

Qu’est-ce que la gestion de réseau informatique et pourquoi est-ce important ?

De manière générale, la gestion fait référence à l’ensemble d’activités ou de principes bien définis pour effectuer efficacement une tâche particulière. Cela implique généralement de contrôler, d’organiser, de planifier et de surveiller les ressources pour atteindre les objectifs fixés.

La gestion du réseau comprend donc tous les mécanismes mis en place pour surveiller, contrôler et coordonner les activités du réseau de l’organisation. Les activités de gestion de réseau incluent des tâches comme l’analyse de protocole réseau, la gestion de bases de données distribuées, la surveillance des performances du réseau, l’entretien du réseau, la gestion des pannes et plus encore.

Astreinte
Astreinte

À mesure qu’un réseau informatique passe d’une poignée de machines et d’applications métiers à des centaines ou des milliers de périphériques réseau connectés, sa complexité augmente considérablement. L’exploiter, le surveiller et le contrôler efficacement relève alors du domaine de la gestion de réseau qui exige la mise en place de solutions logicielles et de protocoles de gestion réseau appropriés.

Les exigences en matière de gestion de réseau

Les exigences en matière de gestion de réseau correspondent tout simplement aux activités de gestion qui contribuent au bon fonctionnement d’un réseau donné. Elles sont au nombre de quatre :

  • La gestion des pannes réseau

La gestion des pannes fait référence à un ensemble de fonctions, mais aussi de systèmes qui détectent, isolent et corrigent les dysfonctionnements du réseau.

Imaginez que vous travaillez comme administrateur réseau dans une grande entreprise, par exemple une banque, et que le réseau tombe en panne dans toutes les succursales du pays et qu’il n’y a aucun moyen d’identifier le problème. Heureusement, la gestion des pannes réseau implique la mise en place de systèmes capables de signaler les pannes et d’identifier les parties du réseau concernés par les pannes ainsi que de déterminer les causes des pannes. La bonne mise en œuvre d’un système de gestion des pannes contribue à améliorer le bon fonctionnement des réseaux.

  • La gestion de la sécurité réseau

Aujourd’hui, les hackers ne font plus d’exception et ciblent pratiquement tout le monde. Les différents types de menaces informatiques qui visent les réseaux des entreprises incluent les attaques par ransomwares, les attaques de phishing, les fuites de données, les pertes de données, les attaques DDoS, les injections SQL, le wiretapping (écoute en ligne), l’idle scan (méthode de balayage des ports TCP) et bien d’autres encore.

Astreinte du personnel de garde
Astreinte du personnel de garde

La gestion de la sécurité du réseau se définit comme un ensemble de fonctions et de systèmes permettant aux responsables informatiques de protéger l’infrastructure informatique et les données contre diverses menaces, notamment en bloquant l’accès non autorisé au réseau et aux appareils, en cryptant les données sensibles, en s’assurant du bon fonctionnement des dispositifs de sécurité tels que les pare-feu, les antivirus… Enfin, notez que la gestion de la sécurité réseau concerne aussi la définition et le déploiement de politiques de sécurité adaptées, la gestion des mises à jour ou encore la gestion des licences.

  • La gestion des performances réseau

Les infrastructures informatiques modernes sont composées de nombreux piles technologiques ; une pile technologique étant définie comme une liste des logiciels, frameworks, technologies, langages de programmation et bien d’autres encore qui entrent dans la conception d’un service. Et pourtant, il suffit qu’un seul de ces nombreux composants souffre de problèmes de performances pour que le réseau n’arrive plus à fonctionner normalement.

En règle générale, la gestion des performances du réseau fait référence à l’ensemble des méthodes qui gèrent, activent et garantissent les niveaux de performances optimaux d’un réseau informatique. Elle nécessite notamment la surveillance régulière des niveaux de service de qualité et de performance pour chaque composant logiciel et matériel et périphérique du réseau. Cela se traduit par le suivi de métriques de performance tels que la latence du réseau (le délai de transmission dans les communications informatiques), la gigue, la perte de paquets, le débit du réseau, la duplication de paquets et plus encore.

  • La gestion de la configuration réseau

La gestion de la configuration du réseau est un processus qui comprend dans les grandes lignes (entre autres) les éléments suivants :

  • La découverte des périphériques réseau pour les jouter à l’inventaire dans le but d’améliorer la visibilité de l’administrateur réseau sur les périphériques réseau.
  • La sauvegarde de la configuration de chaque périphérique identifié et répertorié. Une modification ou une mise à jour incorrecte, accidentelle ou encore trop précipitée des périphériques peut entraîner des problèmes difficiles à résoudre. Voilà pourquoi il est toujours prudent d’avoir une sauvegarde de la configuration de chaque périphérique.
  • La gestion des changements de configuration. Elle s’assure que les utilisateurs ne fassent pas des changements de configuration non autorisés et aussi que des sauvegardes de configuration soient toujours disponibles.
  • S’assurer de la conformité du réseau aux normes de l’industrie. Il s’agit tout simplement de surveiller et évaluer en continu les systèmes et les périphériques dans le but de vérifier qu’ils respectent les normes du secteur et de sécurité, ainsi que les politiques et les exigences imposées par l’entreprise, la réglementation, mais également par les fabricants eux-mêmes.

La surveillance informatique, un sous ensemble de la gestion des réseaux informatiques

Pour gérer efficacement vos réseaux, vous aurez besoin de faire de la surveillance informatique, network monitoring en anglais. Il s’agit d’une fonction informatique qui consiste à découvrir, cartographier et surveiller le réseau informatique et tous les éléments qui le composent tels que les routeurs, les commutateurs, les pare-feu, les serveurs, les machines virtuelles, la mémoire disponible, le stockage, la RAM, le processeur et plus encore.

La surveillance informatique a aussi pour fonction d’identifier les composants lents ou défaillants dans un réseau avant qu’ils ne causent des problèmes ainsi que les évènements imprévus ou non désirés tels que les intrusions au niveau des pare-feu, des périphériques devenus introuvables, des serveurs tombés e, panne, des gelés ou surchargés, des commutateurs défaillants, des routeurs défaillants, des sites web introuvables…

La mise en œuvre de la surveillance de réseau nécessite l’utilisation d’outils de surveillance de réseau et d’applications logicielles. Ces derniers collectent et captures des données au niveau des logiciels et systèmes d’exploitations, mais également à partir de périphériques réseau connectés tels que des commutateurs, des routeurs, des points d’accès et des périphériques clients. Les données sont ensuite remontées, centralisées, analysées et parfois corrélées, puis mises à disposition des administrateurs réseau pour qu’ils puissent comprendre ce qui se passe au niveau du réseau surveillé.

En consultant les métriques de performance (latence, gigue, perte de paquets, débit, duplication de paquets, réorganisation des paquets…) affichées sur l’interface web de la solution de monitoring, les administrateurs réseau arrivent aussi à déterminer en temps réel l’état du réseau.

Pourquoi la surveillance et le bonne gestion des réseaux informatiques sont-elles importantes ?

Voici les principaux avantages de la gestion et surveillance des réseaux :

  • Garder une longueur d’avance sur les pannes.

En mettant en œuvre la gestion et surveillance de votre réseau, vous êtes mesure de surveiller chaque aspect de votre réseau. Vous aurez aussi suffisamment de visibilité pour voir à l’avance les problèmes potentiels avant qu’ils n’affectent la santé de votre réseau.

De nombreux outils de surveillance incluent également des outils de diagnostic qui fournissent à votre équipe une évaluation initiale du problème, afin que vos employés n’aient pas besoin de passer autant de temps à diagnostiquer le problème.

  • Résoudre plus rapidement les problèmes.

Quand un problème survient sur le réseau, vous êtes alerté automatiquement par le système de surveillance. Mais ce n’est pas tout ! Celui-ci vous indique aussi quel composant précisément du réseau est concerné par le problème grâce à des cartes réseau en direct et des mesures de performances. Vous aurez aussi des informations qui vous aideront à résoudre le problème rapidement, car les alertes sont toujours accompagnées de rapports.

  • Maintien de la conformité.

Les entreprises qui doivent maintenir la conformité aux réglementations (PCI DSS, HIPAA, FISMA, SOX…) ont besoin d’outils de gestion et de surveillance du réseau appropriés pour pouvoir tout surveiller et contrôler à distance.

  • Votre réseau est globalement plus performant.

Réduction du temps moyen de réparation, détection proactive des menaces et des potentielles pannes, respect des politiques de sécurité disponibilité, des sauvegardes de configuration pour anticiper tout problème… tout cela contribue à faire de votre réseau, un réseau performant à l’abri des menaces et des pannes imprévues.

  • La surveillance des réseaux est indispensable à l’heure de la cybersécurité

Vos données informatiques, sont précieuses et doivent faire l’objet de la plus grande des attentions, car si vous les perdez, vous prenez de gros risques pour votre entreprise. Tout comme vous le faites pour vos locaux, vous devez mettre une surveillance des réseaux efficace pour vos réseaux informatique.

Les convoitises sont grandes et les nombreux hackers sont à l’affut, d’autant plus qu’une erreur involontaire (maladresse, oubli, erreur) en interne peut aussi arriver, sans tenir compte des nombreux mails reçus, c’est entre autres pour toutes ces raisons qu’il convient de blinder votre sécurité réseau, pour éviter des répercussions importantes et difficiles à gérer parfois.

La cybercriminalité, dont l’ampleur,  la complexité et la fréquence ne cessent de croître, nous oblige  à renforcer notre  cybersécurité. Cette prise de conscience est importante , elle nous permettra de protéger notre Patrimoine  et  de garantir la pérennité de nos systèmes et de nos données.

La cybercriminalité a évolué   vers le cyberterrorisme qui peut avoir de graves conséquences économiques, en paralysant vos systèmes de production et de gestion de plus en plus de systèmes industriels informatisés sont   interconnectés au réseau  IT de l’entreprise voir avec internet, et toutes les options I.O.T, et on voit  plus en plus de personnes s’intéresser à l’attaque de ces dispositifs .

La meilleure façon de se prémunir et de limiter l’impact d’une éventuelle cyberattaque, est de former et sensibiliser les personnels pour organiser la défense de ces systèmes informatiques ;  car le nombre d’attaques est en constante augmentation, et les hackers sont de plus en plus astucieux et performants, et désormais ils visent les vols de propriété industriels et les rançons qu’il peuvent en tirer, avec des montants de plus en plus importants.

Auteur Antonio Rodriguez Mota Editeur et Directeur de Clever Technologies

Guide Monitoring Informatique

Antoine
Antoine
Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.
netlinkingnetlinking

Tendance

Voir ausi
Autres sujet

4 questions que vous vous posez sur le portage salarial

Voilà maintenant quelques mois que vous y songez, et...

Comment éviter les pertes d’économies pendant l’inflation ? 

La situation économique actuelle est difficile pour tous les...

6 coins du Québec à découvrir absolument

Il est rempli de lieux cachés et de merveilles...

Quelle est la tendance des lunettes en ce moment ?

Que l'on ait des problèmes de vue ou pas,...