in

Comment se reconvertir vers un métier de l’audiovisuel ?

Un changement d’univers professionnel n’est jamais très commode. En France, environ un travailleur sur deux effectue une reconversion professionnelle chaque année ou manifeste la volonté de le faire.

Comment se reconvertir vers un métier de l’audiovisuel
Comment se reconvertir vers un métier de l’audiovisuel

Le départ pour une reconversion professionnelle peut être volontaire (ennui, mal-être…) ou involontaire (licenciement économique, réorganisation du travail…). Indépendamment de leurs motivations personnelles, nombre de travailleurs en quête de renouveau manifestent un intérêt certain pour les métiers de l’audiovisuel.

Cette branche professionnelle se révèle très attractive notamment parce qu’elle est en perpétuelle évolution et offre de multiples opportunités d’emploi. Cependant, les métiers de l’audiovisuel ont leurs exigences propres et leur pratique requiert une bonne préparation.

Cet article fournit des recommandations pour réussir sa réinsertion professionnelle dans une branche de l’audiovisuel.

Suivre une formation adéquate

L’exercice d’une activité à titre de profession nécessite avant tout de disposer des compétences avérées. Relativement aux métiers de l’audiovisuel, leur pratique requiert des capacités artistiques et techniques.

Si les premières sont plus subjectives et peuvent se développer avec la pratique, l’acquisition d’un savoir-faire technique par contre, passe nécessairement par une bonne formation. À cet effet, il existe deux grandes catégories de formations : la formation qualifiante et la formation certifiante.

La formation qualifiante

Une formation qualifiante confère des compétences et une certaine expertise, mais elle ne débouche pas sur un diplôme. Sur une période généralement courte, les enseignants communiquent aux participants, l’essentiel des notions indispensables en audiovisuel pour une pratique immédiate du métier envisagé. Quoique lacunaire, une formation qualifiante reste l’option la plus accessible dans le cadre d’une reconversion.

La formation certifiante

Une formation certifiante ou diplômante quant à elle donne accès à une certification officielle. Cette dernière n’est décernée qu’après des années d’études (BTS ou Master audiovisuel). Toutefois, le jeu en vaut la chandelle, car une certification permet au travailleur de bénéficier d’une réelle reconnaissance et le met dans les meilleures dispositions pour un emploi.

Par ailleurs, les formations peuvent se dérouler à distance ou en présentiel. De même, l’autoformation en ligne permet aux aspirants aux métiers de l’audiovisuel d’apprendre les notions de base. Elle peut compléter une formation qualifiante ou diplômante, mais ne pourra pas les remplacer.

Choisir le bon métier

Choisir le bon métier
Choisir le bon métier

Le domaine de l’audiovisuel propose de multiples débouchés.

Ses professions se sont réellement démocratisées, mais certaines ramifications de cette branche professionnelle sont déjà saturées.

Il vaut donc mieux se tourner vers les métiers les moins « encombrés » pour maximiser ses chances de décrocher des contrats.

Photographe

Elle apparaît comme la sous-division la plus accessible de l’audiovisuel. Mais en raison du nombre toujours plus important d’aspirants à cette profession, les photographes gagnent plus à se spécialiser dans un genre de photographie. De nombreux photographes se spécialisent par exemple dans la couverture d’événements tels que les mariages ou les enterrements. De même, les entreprises recrutent de plus en plus de photographes afin d’améliorer le positionnement de leurs sites sur les moteurs de recherche. Néanmoins, il faut jouir d’une bonne forme physique pour exercer cette profession, car le photographe se déplace constamment.

Ingénieur du son

Il veille à l’harmonisation acoustique d’une production audiovisuelle. Sur un tournage, l’ingénieur du son s’assure de l’élimination des « sons parasites » et ajoute les effets sonores. Dans un concert, il veille à ce qu’aucun instrument ne domine les autres et procède à des réglages pour donner un effet au son. L’ingénieur du son est donc une personne amenée à collaborer avec d’autres professionnels et doit, pour cette raison, disposer d’un très bon relationnel.

Bien s’équiper

En audiovisuel, l’équipement joue un rôle très important. L’audiovisuel se présente comme un domaine à la pointe de la technologie où le matériel de travail est en constante évolution. La qualité des productions d’un photographe ou d’un monteur vidéo dépend non seulement de ses compétences, mais aussi du matériel dont il dispose. Ainsi, pour exceller dans son domaine, le professionnel de l’audiovisuel doit se doter des appareils les plus performants. Parmi le matériel de première nécessité figurent la caméra et l’ordinateur.

Une caméra professionnelle

Elle représente le premier matériel dont un professionnel de l’audiovisuel doit se doter, en particulier s’il s’agit d’un photographe. Par exemple, une bonne caméra est indispensable pour réaliser des séances shooting de qualité. Malheureusement, un équipement de qualité coûte assez cher. Alors, pour ses débuts, l’aspirant photographe pourra se servir de son smartphone pour prendre des images ou réaliser des vidéos. Il existe aujourd’hui des modèles de smartphone dont la caméra peut produire des images aussi nettes que celles d’une caméra professionnelle. Les Android dotés d’une caméra 4K UHD représentent par exemple, une excellente solution provisoire.

Un superordinateur

L’ordinateur constitue un matériel indispensable dans le domaine de l’audiovisuel. Tout professionnel en a besoin, peu importe sa liste de tâches. Il sert entre autres à réaliser les montages vidéo, à faire des réajustements sur des clichés… Les professionnels de l’audiovisuel utilisent des logiciels de plusieurs gigatéraoctets. Pour cette raison, il n’est pas rare de voir un monteur vidéo travailler simultanément sur plusieurs ordinateurs.

En dehors de ces appareils, d’autres outils interviennent dans la réalisation d’une production audiovisuelle. Il s’agit par exemple de :

  • Un micro ;
  • Des trépieds ;
  • Des phares ;
  • Une perche son ;
  • Etc.

Written by Lagustais

marketing d’affiliation sur internet

Qu’est-ce que le marketing d’affiliation sur internet?

Cybersécurité

Alerte, les entreprises françaises surestiment leur maturité en cybersécurité