in

L’USD pourrait-elle être le code HTML du métavers

Tous les spécialistes présentent l’USD, comme la brique idéale pour devenir le HTML du métavers, et à l’image du HTML pour le web, il intègre tous les éléments de base, pour faire une sénographie 3 , avec tous les composants nécessaires.

L’USD pourrait-elle être le code HTML du métavers
L’USD pourrait-elle être le code HTML du métavers

La Description de Scène universelle (USD) pourrait-elle être le code HTML du métavers; créée par Pixar pour réaliser ses films d’animation, l’Universal Scene Description (USD) est une plate-forme logicielle extensible hautes performances pour la construction collaborative de scènes 3D animées.

Elle répond aussi aux besoins de la production de films, d’effets visuels à grande échelle, de jumeaux numériques et pourquoi pas dans un futur proche devenir le standard des métavers.

Richard Kerris vice-président de la plate-forme Omniverse chez Nvidia, fut la première personne à décrire l’USD comme le « HTML du métavers », lors d’un point de presse avant sa conférence sur la technologie GPU en novembre 2021.

Si pour beaucoup d’experts l’USD, en tant que système de description de scènes 3D, doit encore subir de nombreuses améliorations avant de devenir le standard des métavers, il est en tout cas le meilleur espoir de l’industrie pour assurer cette mission.

La Description de Scène Universelle (USD) pourrait-elle être le code HTML du métavers, dans cet article, découvrez pourquoi les experts de la 3D font le rapprochement entre HTML et USD. Mais d’abord, qu’est-ce que l’USD précisément.

Qu’est-ce que l’Universal Scene Description (USD) ?

L’Universal Scene Description, Description de Scène universelle en français, est un framework (un ensemble cohérent de composants logiciels structurels qui sert à créer les fondations ainsi que les grandes lignes de tout ou partie d’un logiciel) développé par Pixar Animation Studios pour l’échange de données 3D en mettant l’accent sur la collaboration, l’édition non destructive, la possibilité de multiples vues, l’échelle et enfin l’efficacité du pipeline.

L’USD sert aussi de plate-forme pour le partage de décors virtuels, d’animations, de matériaux et d’autres actifs 3D entre applications ou bien entre mondes virtuels (métavers). Seulement, à la différence des outils d’échange classiques, USD permet aussi l’assemblage et l’organisation de n’importe quel nombre d’actifs dans des décors virtuels, des scènes, des prises de vue et des mondes, en les transmettant d’une application à l’autre et en les éditant de manière non destructive dans un seul graphe de scène.

Et comme évoqué plus haut, il s’agit également d’un outil pour la création de scènes collaboratives en direct, en tenant compte de la position, de l’orientation des objets, des couleurs, des calques… Enfin, l’USD a des opérateurs de composition qui combinent toutes ces données.

Notez que l’USD est un projet open source publié sous une licence Apache modifiée. Cela signifie que son code est conçu pour être accessible au public. N’importe qui peut également voir son code, le modifier ou encore le distribuer à sa convenance.

Rapprochement entre HTML et USD

L’entreprise Nvidia fut la première à soutenir l’USD en tant que clé de voûte pour créer un métavers collaboratif. D’ailleurs, son produit Omniverse, une plateforme de collaboration dans le cloud qui facilite le travail d’équipes pour la création et la simulation 3D de bout en bout, est conçue à partir de l’Universal Scene Description.

L’année dernière, Richard Kerris, vice-président de la plate-forme Omniverse chez Nvidia à l’occasion d’une conférence sur la technologie GPU évoquée plus haut, a déclaré que la Description de Scène universelle est un élément important, car elle est celle qui permet le partage de décors virtuels, d’animations, de matériaux et d’autres actifs 3D entre applications ou mondes virtuels (metavers).

Selon Damien Fagnou, une autre grosse pointure de chez Nvidia avait également déclaré qu’à l’image du HTML qui était le langage de balisage utilisé pour la création de pages web, l’USD intègre les éléments de base pour construire une scénographie 3D.

Le fait qu’il soit également adopté par de plus en plus d’acteurs dans la conception 3D fait de l’USD un sérieux candidat pour devenir le standard des métavers, a également déclaré Alessandro Bernardi, un cadre d’Ubisoft.

L’USD n’est pas encore parfaite pour la création d’un métavers

Il faut beaucoup d’éléments pour créer un métavers. Et pour le moment, l’USD ne les intègre pas tous nativement. C’est le cas notamment du level-of-detail ou LOD. Ce dernier, pour faire simple, est ce qui permet de définir automatiquement le niveau de détail d’un objet, parmi plusieurs prédéfinis, suivant la taille qu’il aura à l’écran.

Le LOD une technique très importante de la modélisation 3D temps réel. Il est même l’une des clés de la performance des moteurs de rendu 3D. Or, pour le moment l’USD ne l’intègre pas encore nativement.

Les deux autres éléments absents de l’USD sont la gestion fine des courbes d’animation ainsi que le rigging pour gérer les contraintes de mouvements des personnages. Heureusement, l’USD est extensible, ce qui permet l’ajout d’autres outils pour combler ses différentes lacunes.

En tout cas, une chose est sûre, avant de prétendre au titre de code HTML du métavers, l’USD doit encore intégrer nativement au moins les trois éléments cités plus haut, à savoir le LOD, la gestion fine des courbes d’animation et enfin le rigging.

Cela dit, il faut aussi savoir que lors de son introduction en 1993, l’HTML était encore imparfait, comme peut l’être aujourd’hui l’USD. Mais avec le temps, l’HTML a évolué pour devenir enfin capable d’unifier le texte, les graphiques et les hyperliens, qui sont les éléments de base du Web que nous connaissons aujourd’hui. Pour de nombreux experts, l’USD est aujourd’hui dans la même position qu’occupait l’HTML dans les premières années de sa création. Et avec le temps, il évoluera certainement pour devenir le code HTML du métavers.

USD, un framework né chez Pixar

Le studio d’animation Pixar a créé la Description de Scène universelle pour s’assurer qu’il pourrait partager et réutiliser les centaines de milliers de ressources 3D pour ses films tout en conservant les fichiers d’origine intacts.

USD a aussi donné à Pixar la possibilité pour différents départements de travailler indépendamment, mais aussi de collaborer sur l’éclairage, la couleur et les calques avant de rendre une scène principale

Fort de son succès, l’USD a ensuite gagné progressivement du terrain et d’autres entreprises d’autres secteurs ont commencé à l’exploiter. C’est le cas notamment d’Ubisoft pour la création de ses jeux vidéo, de Nvidia pour son produit Omniverse ou encore de Unity Editor pour ses films d’animation à l’instar de Pixar.

En conclusion  USD-Metavers

Aux USA, c’est devenu le sujet du moment. L’Universal Scène Description (USD) a toutes  les chances de devenir le standard des métavers. Mais soyons réalistes, évidemment pas des métavers d’aujourd’hui, ces jeux vidéo améliorés à l’instar de Roblox, Fortnite ou Minecraft, mais bien de ceux de demain, ces grands mondes virtuels dont Meta s’est fait le porte-drapeau.

Extensible à souhait, il est selon Damien Fagnou directeur logiciel chez Nvidia, il est la base du framework qui combinera API et kits de développement, pour l’enrichir d’effets en tous genres et de briques graphiques. De plus il est disponible en open source (sous licence Apache), ce qui lui accorde une accessibilité exceptionnelle, et des atouts supplémentaires.

Auteur Antonio Rodriguez, Editeur et Directeur de Clever Technologies

 

Autres articles

 

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

RFID, comment peut-elle profiter au commerce de détail.

RFID, comment peut-elle profiter au commerce de détail.

Vulnérabilité des réseaux face au changement climatique, France Stratégie demande aux autorités d’agir !

Vulnérabilité des réseaux face au changement climatique, France Stratégie demande aux autorités d’agir !