in ,

Système de management de la qualité : comment l’améliorer ?

Derrière les hauts niveaux de performance atteints par certaines sociétés, se cache le plus souvent une réelle obsession pour la qualité.

Système de management de la qualité : comment l’améliorer ?
Système de management de la qualité : comment l’améliorer ?

Il s’agit d’un concept aux multiples facettes et quelquefois difficile que le système de management de la qualité (SMQ) vise à vulgariser dans toutes les entreprises et organisations, quelles que soient leurs spécificités.

Cet article vous informe sur les meilleures façons d’améliorer le système de management de la qualité dans une entreprise. Mais avant cela, il serait judicieux de jeter un coup d’œil sur ce qu’est le « SMQ » et son importance dans une entreprise.

Système de management de la qualité : définition et importance

Le système de management de la qualité ou SMQ en abrégé regroupe des règles ainsi que des valeurs contribuant au bon fonctionnement d’une organisation ou d’une entreprise. Officialisé aux débuts des années 1990 dans la norme ISO 9000/9001, le SMQ s’appuie à présent sur 7 grands principes.

Quel est l’intérêt du SMQ pour l’entreprise ?

Le SMQ est utile dans une entreprise au sens où en appliquant scrupuleusement ses principes fondamentaux, l’entreprise ou l’organisation peut augmenter sa rentabilité, sa stabilité financière et assurer sa création de valeur. En outre, les entreprises qui disposent d’un système de management de la qualité certifié sont bien considérées par leurs clients.

La formation, bonne option pour améliorer votre SMQ

Il existe aujourd’hui des programmes de formation au management de la qualité (formation SMQ) qui sont destinés aux cadres, aux managers ou aux professionnels en charge de la qualité dans les entreprises.

À l’issue de l’une de ces formations QMS, vous disposerez de toutes les compétences clés pour être opérationnel dans le management de la qualité. La plupart de ces formations proposent des programmes complets qui couvrent, entre autres, les exigences du management de la qualité.

Qu’il s’agisse d’auditer les possibilités d’amélioration dans votre entreprise ou de mettre en œuvre un système de management de la qualité, ces cours peuvent répondre à vos objectifs.

Bonne application des principes du SMQ, le plus important !

Pour bien tirer parti de toute méthode ou approche, il faut nécessairement bien appliquer ses principes comme il se doit. De la même façon, l’amélioration d’un système de management de la qualité passe par l’application rigoureuse et parfaite de ses principes.

Alors, si vous souhaitez améliorer votre SMQ, tâchez de respecter les 7 principes ci-après.

  • Principe 1 : Orientation client

Le but de toute entreprise, indépendamment de son domaine d’activité, est de satisfaire les attentes de ses clients en leur offrant des produits et des services adaptés à leurs besoins.

  • Principe 2 : Leadership

Dans le système complexe que constitue une organisation, la responsabilité de définir la stratégie à suivre, les objectifs à atteindre et les moyens pour y parvenir incombe à la direction. Elle a également la tâche importante de créer les conditions propices à l’amélioration.

  • Principe 3 : Implication du personnel

Pour que le personnel soit totalement engagé dans le projet, il est impératif de trouver les moyens d’encourager et de valoriser son implication. Il importe aussi de veiller à ce que chacun dispose des aptitudes et des compétences nécessaires pour mener à bien les tâches qui lui sont confiées, faute de quoi l’objectif risque d’être compromis.

  • Principe 4 : L’approche processus

Ce quatrième principe met l’accent sur le fait que les activités de la société doivent être considérées comme une série de processus interdépendants. Le but recherché ici est de mettre en évidence le déroulement qui conduit à un résultat obtenu, pour le comprendre et identifier plus facilement les points à améliorer.

  • Principe 5 : L’amélioration continue

Dans un contexte économique en perpétuel changement, toute organisation se doit d’évoluer afin de rester compétitive et efficace. Tel est le célèbre principe de l’amélioration continue, qui rejoint la notion de qualité et s’applique, par exemple, dans le cycle PDCA ou la roue de Deming.

  • Principe 6 : Prise de décision fondée sur des preuves

Étant donné le degré d’incertitude quelquefois élevé qu’implique la prise de décision, l’organisation est tenue de se tourner vers des sources fiables de données et de preuves, notamment par le biais d’indicateurs clés de performance. Cela lui permet de mener des actions en connaissance de cause. En outre, ces données doivent être analysées de façon objective pour éviter les erreurs d’interprétation pouvant conduire à un choix inopportun.

  • Principe 7 : Gérer les relations avec les parties intéressées

On entend par « parties intéressées » les différents acteurs avec lesquels l’organisation est appelée à collaborer quotidiennement, en particulier les fournisseurs, les prestataires de services ou les autres partenaires commerciaux.

Très concrètement, si une entreprise souhaite améliorer ses performances, les maintenir dans le temps et satisfaire les attentes de ses clients, elle se doit de prendre soin de ces relations professionnelles. Pour ce faire, elle peut par exemple partager les informations utiles de manière appropriée ou mettre en œuvre des stratégies d’amélioration de manière conjointe.

Written by Lagustais

Créer un chatbot sur Facebook

Créer un chatbot sur Facebook, c’est compliqué ?

Micro-segmentation pour la mise en œuvre d’une architecture

La Micro-segmentation pour la mise en œuvre d’une architecture « confiance zéro ».