in

L’automatisation de la cybersécurité, la solution pour lutter efficacement contre la multiplication des cyber-menaces

La cybersécurité explose, il existe des solutions pour l’automatiser, avec ou sans intervention humaine, qui permettent d’éxécuter des actions d’atténuation les plus appropriées

L’automatisation de la cybersécurité, la solution pour lutter efficacement contre la multiplication des cyber-menaces
L’automatisation de la cybersécurité, la solution pour lutter efficacement contre la multiplication des cyber-menaces

L’automatisation de la cybersécurité, la solution pour lutter efficacement contre la multiplication des cyber-menaces; les attaques malveillantes ne sont pas seulement de plus en plus fréquentes, elles deviennent aussi plus intelligentes, plus coûteuses et constituent une menace de plus en plus importante pour les entreprises de toutes tailles.

Note de l’auteur : Volontairement nous n’avons pas souhaité ni voulu donner des noms de logiciels, car c’est vraiment très spécialisé, et le net regorge de solutions, qui toutes ont leurs avantages et leurs inconvénients (sans parler des différences sur les coûts, l’aspect tarifaire peut parfois conditionner les choix).

De plus, à cause d’autres facteurs comme l’expansion des réseaux informatiques, les possibilités d’attaques extérieures se sont multipliées ces dernières années; face à ces nombreux défis, les spécialistes dans le domaine de l’informatique s’accordent sur le fait que l’automatisation de la cybersécurité reste la meilleure façon de lutter efficacement contre les cyber-menaces dans la situation actuelle.

Avec l’automatisation de la cybersécurité en revanche, la plupart des actions de cybersécurité sont exécutées automatiquement par des programmes intelligents, réactifs, rapides et qui ne commettent jamais d’erreurs, vous permettant de mettre en place de meilleures défenses contre les cybermenaces.

Notez qu’avec un système non automatisé, le personnel informatique est responsable des actions comme la mise à jour de leurs ordinateurs ou encore l’exécution des protections en cas d’attaque;  malheureusement, fonctionner ainsi impose une charge de travail trop importante au service informatique responsable de la sécurité, qui en plus est composé de personnes et donc pouvant faire des erreurs, ou bien être absents au moment souhaité.

Découvrez dans cet article pourquoi l’automatisation de la cybersécurité est la meilleure solution pour lutter efficacement contre la multiplication des cyber-menaces.

Qu’est-ce que l’automatisation de la cybersécurité ?

La cybersécurité est l’ensemble d’actions mises en œuvre et exécutées afin de protéger les données personnelles et les actifs informatiques des organisations ; elle est devenue un élément essentiel de l’infrastructure des entreprises dans un environnement qui est de plus en plus connecté.

Les tâches d’opération et actions de sécurité comme la détection, l’analyse et la qualification d’incidents ou encore la mise en place de mécanismes pour bloquer les attaques nécessitent normalement une intervention humaine; seulement, avec l’aide de logiciels et d’appareils de cybersécurité adaptés, les équipes de sécurité peuvent aujourd’hui automatiser l’exécution et la réalisation de beaucoup de ces actions et tâches.

Une autre définition de l’automatisation de la sécurité fait référence à l’exécution par logiciel d’actions de cybersécurité avec la capacité de détecter, d’enquêter ou encore de corriger par programmation les cybermenaces avec ou sans intervention humaine.

En plus de celles  qui ont déjà été évoquées, l’automatisation de la sécurité peut aussi :

  • Détecter et trier les menaces potentielles en suivant les étapes, les instructions et le workflow de prise de décision mis en place par les analystes de sécurité.
  • Signaler les menaces aux équipes de sécurité.
  • Déterminer s’il faut prendre des mesures en réponse aux évènements alarmants détectés et leur nature.
  • Décider de l’action la plus appropriée pour contenir ou réduire l’impact d’une menace.
  • Exécuter les actions d’atténuation les plus appropriées

L’engouement pour les technologies d’automatisation de la cybersécurité s’intensifie

Selon Gartner, à la fin de cette année 2021, les dépenses en matière de protection de données et de système informatique et réseau à distance atteindront 150,4 Md$ dans le monde, soit une hausse de 12,4% par rapport à l’an dernier.

De ce chiffre impressionnant, on peut en déduire que les entreprises s’intéressent de plus en plus aux technologies d’automatisation de la cybersécurité.

Et pour cause, le marché de la cybersécurité regorge réellement de solutions d’automatisation qui sont capables de protéger les utilisateurs contre les sources potentiellement dangereuses, qui ces derniers temps ont commencé à se multiplier et de plus en plus sophistiquées.

Cet engouement pour les technologies d’automatisation de la cybersécurité s’explique en partie aussi par le déficit de compétences en matière de cybersécurité.

En effet, il se trouve que les entreprises ont de plus en plus de mal à trouver et retenir des personnes compétentes dans leur équipe; et ceux qui n’ont pas de moyens de recruter des professionnels compétents n’auront pas le choix que de se débrouiller avec les moyens du bord, ce qui est une situation assez alarmante.

En ce moment dans l’Hexagone, plus de 5 000 postes seraient actuellement à pourvoir; et malheureusement, la majorité de ces offres n’auront jamais de réponses satisfaisantes.

Également, cet engouement pour les solutions logicielles d’automatisation de la cybersécurité fait aussi suite à la pandémie du coronavirus qui a réussi à convaincre la plupart des entreprises sur l’importance du Cloud Computing (et le télétravail)  et de se protéger à distance avec des solutions automatisées au lieu de tout miser sur une équipe de sécurité en interne.

Mettre trop l’accent sur l’utilisation seule, d’êtres humains intelligents est une erreur.

En 2019, un journaliste de GlobalData Airport Technology a interrogé Paul Farrington, CTO EMEA de la société de cybersécurité Veracode, une société de sécurité des applications basée à Burlington, Massachusetts, sur les défis, notamment celui de la cybersécurité, auxquels l’industrie de l’aviation est confrontée et pourquoi il pense que la solution réside dans l’automatisation.

Selon lui, « on met trop l’accent sur l’utilisation d’êtres humains intelligents pour trouver des problèmes que l’automatisation réglerait dix fois plus rapidement ».

À la place, il suggère qu’au lieu de procéder ainsi les entreprises devraient plutôt s’assurer de trouver le bon équilibre entre les deux, et c’est bien notre avis.

Essayer de s’attaquer au problème de la sécurité avec des êtres humains ne serait selon lui pas à l’échelle, car il n’y a qu’un nombre limité d’experts en sécurité dans le monde.

Lors de l’interview, faite fin 2019 à titre de rappel, il a notamment évoqué le fait que dans le monde il a plus de deux millions de postes vacants pour des experts en cybersécurité, et les testeurs d’intrusion manuels font partie de ce déficit de personnes qualifiées pour effectuer des analyses.

Et que dans ces conditions, mettre trop l’accent sur l’utilisation d’êtres humains intelligents serait tout simplement ignorer la situation du marché.

Il a néanmoins insisté sur l’importance d’avoir toujours des personnes talentueuses et expérimentées dans une équipe de sécurité, en interne.

Avantages de l’automatisation de la cybersécurité

L’automatisation de la cybersécurité comporte de nombreux avantages pour les entreprises :

Elle réduit l’erreur humaine :

En réduisant la pression de la gestion manuelle des tâches, l’usage de solution logicielle d’automatisation permet de remédier à l’un des plus grands points faibles de la cybersécurité : l’erreur humaine.

Qu’il s’agisse de mots de passe faibles, de mises à jour logicielles importantes manquantes ou de serveurs mal configurés, d’oublis ou encore d’erreurs de manipulation d’outils, l’erreur humaine accidentelle est responsable de millions d’euros de perte chaque année en cyber-violation.

Réduction des tâches routinières :

Vous pouvez laisser à vos logiciels d’automatisation la tâche de gérer actions répétitives et chronophages, en ayant toujours un contrôle nécessaire de ce qui a été fait, et de ce qui est à faire.

Cela réduit la fatigue de vos employés tout en permettant d’économiser des ressources disponibles de l’entreprise qui peuvent ensuite être utilisées ailleurs, apportant une valeur supplémentaire à l’entreprise.

Elle améliore la détection des incidents et le temps de réponse aux failles :

Selon une étude menée par Ernst & Young et associés, un cabinet d’audit financier et de conseil basé au Royaume Uni, l’automatisation de la cybersécurité et plus précisément la RPA (Automatisation des processus robotiques) peut réduire les délais de reconnaissance des violations d’une moyenne de 205 jours à quelques semaines, voire quelques jours.

Un excellent temps de réponse est absolument essentiel pour réduire les pertes et limiter les éventuels dégâts, donc plus tôt les problèmes potentiels sont signalés et pris en charge, mieux l’entreprise s’en portera.

L’automatisation permet le déploiement automatique des contrôles et des mesures de sécurité :

L’une des caractéristiques principales des solutions d’automatisation de la cybersécurité est leur capacité à déployer automatiquement des contrôles de sécurité à un rythme régulier sans ou avec intervention humaine.

Et quand des vulnérabilités spécifiées sont détectées, les solutions d’automatisation intégrées peuvent aussi enclencher des mesures de sécurité adaptées, mais cela n’empêchera pas l’oeil humain, d’avoir sa vision sur le sujet.

Optimisation de la prise de décision :

Les solutions d’automatisation intègrent des sauvegardes de procédures formalisées qui sont enclenchées lors que des défaillances sont détectées pour les corriger.

Cela conduit à un environnement plus sécurisé et plus stable.

Conclusion –

Nous ne pensons pas qu’il existe de solution miracle, la cybersecurité explose de nos jours, tous les experts vous le confirmeront,  et des hackers, il y en a de plus en plus, c’est pourquoi nous attirons l’attention du lecteur de tout mettre en place pour aboutir au meilleur résultat possible.

Nous estimons qu’un tel outil, couplé à une surveillance des équipes en interne, est forcément la meilleure des solutions, sans oublier la nécessité d’informer et d’éduquer les utilisateurs, qu’ils ne doivent pas tomber dans le piège des mails douteux, qui sont souvent la première cause.

Enfin nous suggérons, d’aller lire le site, qui dispose d’une enveloppe spéciale de 136 millions d’euros, pour renforcer la cybersécurité de l’état et de nos collectivités; géré par l’agence nationale des systèmes d’information ANSSI, très spécialisé sur le sujet  :  https://www.ssi.gouv.fr/

 

Auteur Antonio Rodriguez, Directeur Clever Technologies

 

 

Written by Antoine

Informaticien depuis des lustres, ancien directeur de Banque (Informatique, Comptabilité, Communication, Refonte Informatique), Antoine est un passionné par les nouvelles technologies, et les innovations liées à l'informatique. Une de ses passions est d'écrire des articles, sur les sujets les plus variés et les plus divers, mais en relation avec le monde du SMS ou de la communication, de la supervision, et de la gestion des astreintes.

Cybersecurité, le code source du jeu FIFA 21 diffusé par des pirates, l’éditeur du jeu, aurait refusé de payer la rançon.

Cybersecurité, le code source du jeu FIFA 21 diffusé par des pirates, l’éditeur du jeu, aurait refusé de payer la rançon.

Fintech low cost, quelles sont les contreparties (cachées) ?

Fintech low cost, quelles sont les contreparties (cachées) ?