in ,

Qu’est ce que le Big-data: Marketing et Commercial en 2021

Le traitement facile et aisé, des millions de données structurées ou non

Qu’est ce que le Big-data: Marketing et Commercial
Qu’est ce que le Big-data: Marketing et Commercial

Littéralement, cela veut dire mégadonnées, données massives,  cela désigne une très grosse volumétrie de données, que les outils classiques ne savent pas traiter et qui ne peuvent l’être qu’à travers le big data, qui est loin d’être une mode.

Si l’on se base sur l’ACM « Association for Computing Machinery », ce terme bizarre apparut pour la première fois en Octobre 1997, et concernait à l’époque les grands défis technologiques pour visualiser les grands ensembles de données, le Big Data est devenu, une vraie nécessité.

En réalité, il s’agit tout simplement d’un nouveau concept, pour arriver à stocker sur des bases numériques de très, très grandes quantités de données, et si l’on pousse un peu, la rumeur prétend que ce sont les GAFA (principalement Faceboook, et Google) qui ont imposé ce concept nouveau.

Les experts considèrent que le big data, est la révolution industrielle de la fin du XXième siècle, mais tout le monde ne s’entend pas, ni sur sa définition, ni sur son nom, qui vient à différer selon que l’on parle des acteurs, ou des fournisseurs de produits, ou bien des utilisateurs (gestionnaires, décideurs).

Le big data est considéré comme le début du bouleversement de notre société, néanmoins il ne présente pas que des avantages, mais aussi des inconvénients, et les spéculateurs sur les grands marchés financiers l’ont bien compris, et grâce au big data, ils créent des bulles hypothétiques.

Le Big-data est comparé très souvent à la découverte de la vapeur, ou de l’électricité, ou d’autres plus mesurés parlent aussi de troisième révolution industrielle, en tous cas enfin il est possible de s’attaquer en temps réel aux monstrueuses bases de données, inaccessibles via les solutions classiques.

Les principaux acteurs du marché du Big Data 2021.

Cette nouvelle filière présente un potentiel de développement phénoménal, et il est tout à lfait logique et normal, qu’elle ait attiré les plus grands constructeurs, parmi ces derniers on peut citer IBM, SAP, HP, ORACLE.

Il convient de rappeler qu’ils étaient poussés par les acteurs importants du WEB, qui étaient intéressés et motivés par ces nouvelles technologies, parmi les plus actifs, Google, Facebook, et Twitter, ont mis leur grain de sel.

La France n’est pas restée les bras ballants, et plusieurs pionniers sont à relever, qu’ils soient des spécialistes du logiciel ou bien des équipements pour le Big Data, sans ordre on peut citer, Hurence, Dataiku, Critéo, Squid, Captain Dash

Enfin pour compléter le tableau, nous disposons de vrais spécialistes parmi nos pépites telles que Atos, Cap Gémini, Sopra ou Accenture, qui sont des intégrateurs très réputés et qui sont mondialement reconnus, sur les marchés de l’intégration.

Les grandes écoles.

Tous les grands organismes de formation, ont vu l’intérêt de créer des filières spécialisées, et presque toutes de nous jours, et en quelques années ont commencé à proposer des formations très haut de gamme dans le monde du Big-Data, a leurs plus brillants étudiants (Bac+3 Bac+4).

Les ingénieurs informatiques, prolongent leur cursus par ces nouvelles formations technologiques, pour améliorer leurs connaissances en informatique, en télécommunication ou bien en scientifique, aboutissant à des masters ou autres diplômes universitaires similaires.

Cette mutation, est aussi la conséquence de la mise en avant ou émergence du e-learning, dans le but de mieux exploiter les puissances et les très monstrueuses possibilités offertes par les analyses poussées du Big-Data, qui sans le moindre doute améliorent les connaissances technologiques.

DATA Scientiste, nouveau métier qui a vu le jour dans le monde du Big-Data, il est de plus en plus demandé par toutes les grandes entreprises, qui selon une étude de Glassdor, ce métier se classe parmi les 25 meilleurs métiers du monde, et les Data Scientistes, sont extrêmement demandés partout dans le monde.

Mais ne nous faisons pas d’illusions, un poste de data Scientist est un poste  à hautes responsabilités, très demandé qui requiert des connaissances multiples et pointues et un niveau scientifique élevé, ce qui n’est pas toujours à la portée du premier étudiant venu.

Les innovations disruptives, font évoluer les fonctions de marketing et du commercial.

Le big Data, peut être utilisé dans pratiquement tous les domaines de l’entreprise, mais particulièrement cela permet d’analyser de manière pointue et précise, les utilisations faites par les clients des produits d’une société et d’optimiser les communications pour mieux vendre.

La connaissance des usages des clients, étant améliorée, il est possible de leur proposer des compléments de produits, ou d’optimiser ceux déjà vendus, améliorant ainsi la satisfaction du client final, et le chiffre d’affaires de la société.

Le marketing numérique est ainsi remis en question, et c’est mieux pour l’entreprise de s’appuyer sur ses mégabases de connaissances détaillées, pour faire des propositions qui iront droit au but, les commerciaux ont tout à gagner de l’exploitation des données extraites du Big Data.

La médecine, les recherches et les nouveaux médicaments.

La médecine, les recherches et les nouveaux médicaments.

C’est probablement là, que le big data trouvera le plus de débouchés, les bases de connaissances pour faire évoluer la médecine, sont tellement diverses et énormes qu’il faut des outils tels que le Big-Data pour les faire évoluer positivement.

Le GBM ou Génie Biologique Médical, est une réalité, et peu de scientifiques viendront à le contester, s’il est un domaine où la Big Data a toute sa place, c’est bien dans le monde des analyses et de la médecine, et les investigations permises seront nombreuses et variées.

Des études poussées et détaillées pourront être lancées, pour éviter au monde des pandémies similaires à celle que nous venons de vivre (La Covid-19), et qui malheureusement est loin d’être terminée, même si ici et là, il y a des progrès notoires. (Vaccins).

le Big-Data, selon le Gartner INC

Inventé par nécessité par tous les grands géants du web, ce nouveau concept regroupe une famille d’outils, qui répondent à des problématiques, comme celle dite de la règle des 3 V, que certains considèrent aussi comme 5 V ; Vélocité, Volume et Variété, ajoutant Véracité et Valeur, et pour la compréhension de tous, nous y ajouterons deux ou trois explicatifs supplémentaires.

  • Volume, considérable des données à analyser et à traiter, les informations peuvent venir de plusieurs sources.
  • Vélocité, à atteindre, fréquence des questionnements, fréquences des créations et/ou des mises à jour (toujours en temps réel),
  • Variété, des informations à traiter, données très diverses, en provenance de  sources et/ou outils, certaines données sont structurées, d’autres ne le sont pas.
  • Véracité, cet aspect, compte tenu des volumes à traiter, concerne plus la crédibilité et la fiabilité des informations recensées, sans toutefois tenir compte de l’authenticité de ces informations.
  • Valeur, la notion de valeur, est plus difficile d’apprécier, car cela correspond au profit que l’on peut en tirer de l’usage des ces mastodontes que sont devenus les Big-Data.

En réalité deux grandes familles technologiques ont facilité l’avènement et la croissance du Big-Data,

  • Le Cloud Computing, est une nouvelle forme de stockage de données du XXIème siècle,  et toutes les technologies de stockage qui y sont associées.
  • Le Hadoop, est un framework libre et open source fait en Java, et sont écosystème permettent le traitement de toutes ces technologies dites ajustées, que les données soient ou non structurées, ainsi il est permis aux applications de travailler avec des milliers de noeuds et de pétaoctets de données.
  • MapReduce, (pattern, peu à peu grignoté par SPARK ), par extension, on peut aussi l’ajouter, c’est  le mode de calcul à hautes performances, et volontairement nous n’entrerons pas dans la gestion-même des bases de données de type NoSQL.

Et des lendemains qui chantent

Le marché mondial des données massives, est en pleine révolution, partout il y des pistes pour des recherches et des applications, demain ce seront des milliards et des milliards d’informations qui nécessiteront d’être compulsées et traitées, donc son avenir est certain.

Comme il participe à la création de valeur, beaucoup d’études seront possibles, et modifieront notre façon d’approcher les problèmes, en commençant par la médecine, et sans le moindre doute, tous les gouvernements un jour ou un autre, voudront aussi se pencher sur ces nouvelles technologies.

Auteur Antonio Rodriguez Direct eur de Clever Technologies

Written by Antoine

SMS Garagistes et SMS Concessions : Rappel de rendez vous entretien de voiture

SMS Garagistes et SMS Concessions : Rappel de rendez vous entretien de voiture

SMS Immobilier : les agences immobilières, bailleurs, communiquent par SMS avec les propriétaires et les locataires

SMS Immobilier : les agences immobilières, les OPHLM, bailleurs, communiquent par SMS avec les propriétaires et les locataires