in ,

Comment assurer la sécurité de votre projet basé sur un VPS ?

Assurer la sécurité de votre projet est vital pour le bon fonctionnement de ce dernier et sa pérennité.

Comment assurer la sécurité de votre projet basé sur un VPS ?
Comment assurer la sécurité de votre projet basé sur un VPS ?

Dans la plupart des cas, un VPS servira à héberger un site web et il y a donc de bonnes habitudes à prendre pour trouver celui qui vous conviendra le mieux tout en vous assurant qu’il dispose des protections les plus fiables.

Comment choisir un VPS sécurisé et adapté à ce que vous recherchez ? Comment mettre tout en place afin de vous assurer que votre projet ne risque rien d’un point de vue sécurité afin que vous puissiez vous concentrer sur le développement de celui-ci ? On vous explique tout cela à travers cet article !

Introduction aux VPS

Le VPS pour Virtuel Private Server est tout simplement un système d’hébergement très répandu notamment pour les sites web. En effet, c’est comme un serveur dédié, mais à un niveau plus modeste et donc à un prix bien plus compétitif tout en proposant un service aussi vaste en termes de personnalisation.

Grâce à un VPS vous avez de nombreuses options pour paramétrer votre système comme vous l’entendez. C’est comme si vous aviez pratiquement un second ordinateur sur lequel vous pouvez presque installer tout ce que vous voulez afin d’héberger votre site web ou tout autre projet  de votre choix.

Pour les plus débutants, il existe également des solutions entièrement configurées et délivrées clé en main où vous n’aurez plus qu’à y placer votre projet sans avoir de nombreuses configurations à gérer, car ces dernières auront déjà été effectuées.

Le VPS est définitivement une solution populaire et fiable pour vous lancer dans un nouveau projet tout en disposant de nombreuses possibilités pour mener à bien votre cahier des charges.

Choisir un VPS sécurisé

Les offres de VPS ne manquent pas et cela représente un avantage tout comme un inconvénient. Le point positif étant que vous avez largement le choix et par conséquent une forte concurrence permettant des prix compétitifs, mais aussi de nombreuses options différentes d’un VPS à l’autre.

De l’autre côté, ce trop grand nombre de choix peut vous donner l’impression d’être noyé dans une infinité de possibilités. Il est donc important pour vous de définir vos critères de sécurité (mais aussi en fonction de vos autres besoins) afin de trouver l’offre VPS qui vous conviendra le mieux.

D’un point de vue protection, un VPS devrait toujours proposer une option SSL notamment pour le protocole HTTPS qui est désormais un standard. Vous devriez pouvoir avoir accès à un firewall ainsi qu’à une sécurité bloquant les tentatives d’attaques de brute force. De plus, s’il y a une option SSH déjà configurée cela renforcera drastiquement la sécurité en renforçant votre façon de communiquer avec votre VPS tout en évitant une personne mal intentionnée pouvant intercepter les données échangées.

Au niveau de ce lien, il existe une offre relativement équilibrée que nous vous conseillons et qui pourra vous convenir si vous vous sentez perdu parmi toutes les possibilités existantes concernant le choix d’un VPS.

Mettre à jour votre système

Un VPS est globalement un ordinateur avec tout plein de logiciels. Par conséquent, il est important de conserver tous les logiciels à jour pour qu’ils restent performants, mais aussi pour que toutes les dernières nouveautés en termes de correctifs de sécurité soient appliquées.

Des failles informatiques au sein des logiciels existent toujours. Mettre à jour vos programmes permet de corriger ces dernières et donc éviter à tout individu mal intentionné d’en abuser pour potentiellement vous nuire.

Prenez donc une bonne habitude de faire les mises à jour régulièrement. Cela ne coûte pas grand chose et vous écartera de nombreux problèmes de sécurité.

Avoir un mot de passe fiable et des protections anti brute force

Vous devez toujours avoir un mot de passe relativement long comportant des caractères différents (majuscules, minuscules, lettres et nombres mais aussi caractères spéciaux) afin d’éviter tout risque. De plus, n’utilisez jamais le même mot de passe pour deux services différents.

S’il l’un des services est compromis alors vous mettez indirectement tout vos services utilisant le même mot de passe avec le risque d’être compromis également.

Un VPS possède généralement toujours une solution pour contrer le brute force qui consiste tout simplement à essayer d’entrer un nombre important de mot de passe jusqu’à trouver le vôtre. De nos jours, la majorité des services protègent contre le brute force, assurez-vous que c’est aussi le cas pour votre VPS. Cela reste une des sécurités les plus basiques d’Internet contre laquelle il faut se protéger.

Configurer un pare-feu

Un pare-feu est un logiciel permettant de bloquer certaines connexions entrantes ou sortantes de votre VPS en fonction de conditions spécifiques. Tout simplement cela offre la possibilité de bloquer des communications externes ou internes.

C’est un outil qui peut être rudement efficace pour empêcher un pirate d’écouter certaines communications non cryptées, mais surtout face à une éventuelle attaque de déni de service (DDoS) où de nombreuses connexions vont être effectuées sur un ou plusieurs ports spécifiques afin de saturer vos services. Via le pare-feu vous pourrez bloquer ces connexions et donc protéger votre projet.

Gérer les logs et les accès à votre VPS

Il peut arriver parfois que vous avez d’autres collaborateurs qui doivent aussi accéder à votre VPS. De ce fait, il faut leur fournir un accès et avec des droits spécifiques. Soyez donc vigilant à qui vous donnez l’accès à votre VPS et surtout quels droits ils ont.

Un individu ayant accès à votre VPS est potentiellement une menace (plus ses droits sont élevés) tout simplement car il peut commettre des erreurs, mais aussi parce que son mot de passe peut ne pas être assez fiable ou bien il peut être la cible d’un individu mal intentionné qui pourra alors accéder à votre VPS via votre collaborateur.

N’hésitez donc pas à bien gérer les droits d’accès, mais aussi à mettre en place les logs sur votre VPS. Cela peut être un peu barbare à consulter aux premiers abords, mais les logs constituent de précieuses informations pour savoir ce qu’il se passe sur votre VPS et qui fait quoi.

Autres articles

Written by Lagustais

Security Information And Event Management

Qu’est-ce que le SIEM ? Fonctionnement, utilisations et aussi quelle solution utiliser ?

Les solutions pour trouver du travail

Les solutions pour trouver du travail