AccueilTechnologiesMaintenance proactive, et maintenance prédictive, pour améliorer la supervision

Maintenance proactive, et maintenance prédictive, pour améliorer la supervision

le:

Le mode industriel ne cesse d’évoluer, et les systèmes informatisés et automatisés aussi, aussi la supervision s’impose comme une exigence impossible d’éviter. Car le moindre arrêt d’un outil ou d’une chaine de production, peuvent générer de incidents et des coûts financiers parfois ingérables et insupportables pour une entreprise, car c’est de la perte sèche.

D’où la nécessité de mélanger le prédictif et le proactif, pour anticiper et déclencher si nécessaire des actions d’entretien sur les outils et machines industrielles, mais l’informatique (numérique, digitale, web 3.0, web 4.0) n’est pas en reste, il faut aussi la supervision, avant d’en arriver à la rupture (pannes et autres défaillances similaires

Néanmoins, en raison du manque de données de surveillance de haute qualité et de peu d’expérience (des hommes, et c’est pour cela que des systèmes automatisés existent) concernant l’applicabilité des méthodes d’analyse, les implémentations réelles de la maintenance prédictive sont encore rares. Et il nous faut encore et encore expliquer la nécessité d’expliquer les tests, qui s’ils sont répétés éviteront d’en arriver à des comportement défectueux , car les dérives sont nombreuses, et l’on ne tient pas toujours compte de ce que laissent prévoir les actions préventives et ce peu importe le système surveille.

Analysons un peu plus, voyons les différences, et voyons comment s’inspirer intelligemment de certains outils qui existent sur le marché de la supervision. Maintenance proactive et maintenance prédictive, pour améliorer la supervision.

Maintenance prédictive, qu’est ce que c’est

La maintenance prédictive est une stratégie supplémentaire de maintenance proactive, elle fait appel et elle utilise notamment des outils de surveillance des conditions pour détecter divers signes de défaillances, des anomalies et des problèmes de performance des équipements (ralentissements).

Il est aisé d’écrire que la maintenance prédictive est faite pour anticiper les moments précis où une panne à coup sûr va intervenir, pour détecter tout type de défaut, et enfin pour anticiper les défaillances qu’elles quelles soient, avant qu’elles n’interviennent, en bref c’est fait pour aider les gestionnaires ou les opérateurs à bien gérer leur outil de production ou leur réseau.

La maintenance prévisionnelle ou maintenance prédictive est définie selon une norme NF EN 13306 X 60-319 comme une « maintenance conditionnelle exécutée en suivant les prévisions qui ressortent de l’analyse et de l’évaluation de paramètres significatifs de la dégradation du bien (ou d’avant la dégradation du bien en question).

Le principe est le même partout, tout semblant de dégradation, tout élément qui ne tourne pas comme il le devrait, annonce potentiellement la survenue d’une prochaine panne, et le fait de pouvoir anticiper et repérer ces signes précurseurs, peut s’avérer très avantageux pour la structure concernée (peut importe la dégradation à venir, l’importe sans le moindre doute est de la détecter.

Maintenance proactive, qu’est ce que c’est

 

Si l’on cherche bien, sur le net plusieurs définitions sont données, par expérience nous dirons que la maintenance proactive est une stratégie qui cherche (vise) à déterminer les causes profondes et réelles des défaillances qui apparaissent sur les équipements avant que ces derniers ne finissent par tomber en panne, causant d’autres types de soucis majeurs.

L’un des premiers experts à parler de maintenance proactive, fut Jim C Fitch, qui fonda la Noria Corporation en 1997, son idée etait très claire, il convenait de supprimer les détaillances et empêcher qu’elles ne puissent réapparaître, il écrivit beaucoup sur le sujet, et ses livres font encore référence de nos jours, en la matière.

Pour en terminer nous dirons que la maintenance proactive est en fait une vraie maintenance active (ou maintenance en temps réel)., qui ne doit pas se comparer avec la maintenance prévisionnelle, son objectif est d’étendre la durée de vie d’un matériel, par une surveillance adaptée, et par la correction des éventuelles défaillances qui peuvent apparaître.

Maintenance prévisionnelle, qu’est ce que c’est

 

La maintenance prévisionnelle (aussi appelée « maintenance prédictive »  ou encore « maintenance anticipée »), c’est en fait une  une maintenance conditionnelle basée sur l’anticipation du franchissement d’un seuil prédéfini qui permet de donner l’état de dégradation du bien avant sa détérioration complète.

Dès que certaines anomalies apparaissent, on peut les chiffrer et les anticiper et donc intervenir par une maintenance anticipée, dénommée par ailleurs maintenance prévisionnelle, qui en réalité a pour objectif d’augmenter la durée de vie d’un matériel ou d’un outil, par le changement de certains organes (fatigués), et laissant apparaître des signes de panne évidents.

L’un des points forts dans la maintenance anticipée ou maintenance prévisionnelle est l’observation, et c’est ainsi que l’on pourra détecter d’infimes fuites, des vibrations anormales, des bruits divers, (des vis ou des écrous qui se dévissent) qui laissent prévoir des futures défaillances à court terme, des pannes assurées et des pertes de performances, d’où la nécessité d’intervenir pour réparer.

 

Supervision informatique, qu’est ce que c’est

 La supervision fonctionne principalement  via le protocole SNMP ? La supervision via le protocole SNMP consiste, pour un administrateur réseau, à gérer, contrôler et vérifier de l’activité en temps réel, d’un réseau et tous les équipements informatiques qui le font fonctionner, incluant les unités de production et de stockage.
Mais en réalité La supervision est donc une technique industrielle de suivi et de pilotage informatique de procédés de fabrication automatisés (incluant le S.I.). La supervision concerne l’acquisition de données et des paramètres de commande des processus généralement confiés à des automates programmables, ou des capteurs en tous genres.

La supervision avancée, idéal en complément de la maintenance prédictive et/ou  maintenance proactive

Tous les systèmes du monde, auront du mal a remplacer le toucher du technicien habitué, sa vista (son oeil exercé), les techniciens auront l’aide nécessaire par des systèmes automatisés de gestion, par des systèmes de supervision, par des capteurs en tous genres, par l’intelligence artificielle et les divers IOT pouvant exister, mais leur coup d’oeil ne se remplace pas.

Toutefois ils ont la nécessité de trouver des compléments rapides et immédiats pour pouvoir interagir le plus rapidement possible, et les automatismes sont là pour les aider, la communication ne fait pas tout, et tous les capteurs de la terre ne changeront rien, car c’est le technicien qui va procéder et faire le changement nécessaire, pour éviter qu’une pièce défectueuse ne se dégrade.

A l’heure de l’entreprise digitale, pour ne dire entreprise numérique, la collaboration entre tous les métiers prend de l’ampleur, mais encore plus entre les informaticiens, et les gestionnaires des chaines de production, car tous doivent créer de la valeur, est l’informatique est un socle incontournable, c’est pour cela qu’il convient d’installer une supervision de qualité.
L’informatique à travers la supervision informatique,peut aider en mesurant les indicateurs clés de performance, et en faisant remonter les anomalies génératrices de pertes et autres défaillances.
La création de la valeur est l’affaire de tous, mais un système défaillant et non réparé peut avoir des incidences conséquentes sur l’ensemble de l’activité donc le résultat (ROI) de l’entreprise.
Dans une informatique moderne, tous les réseaux de l’entreprise  sont interconnectés et tous les métiers et bases-métiers, sont reliés plus ou moins au système d’informatique, qui donnera de précieuses indications via les BDD, les ERP, les CRM et Similaires, et c’est ainsi que les utilisateurs seront toujours informés des situations fonctionnelles critiques ou non.

MEMOGuard V5, référence en outils de supervision moderne ou monitoring avancé.

MEMOGuard V5, la supervision et la gestion des astreintes, faciles.. Peu importe l’environnement  informatique, d’usine, de sécurité ou autre contrôlé ou surveillé à l’aide de solutions logicielles adaptées, la gestion des alarmes et de plannings d’astreinte est nécessaire.

L’alarme, signal donné aux opérateurs lorsque la valeur du processus s’écarte des conditions normales de fonctionnement, ou des seuils préalablement fixés. Et elle est surtout nécessaire pour qu’en cas de situations anormales, de défaillances imprévues ou bien inquiétantes dans un système contrôlé, les gestionnaires ou opérateurs puissent demander une intervention de la part de l’équipe d’astreinte par le biais de l’alarme.

Conçu par Clever Technologies, MEMOGuard V5 est un logiciel de planning d’astreinte, moderne et totalement autonome sur alarmes aux fonctionnalités enrichies qui vous permettra de gérer efficacement les pannes et les problèmes sur tous systèmes, y inclus dans le monde industriel, c’est un outil complet et de dernière génération, fait pour vous aider et vous épauler en cas de souci ou d’anomalie flagrante qu’elle quelle soit.

De plus, comme nativement il peut s’interfacer avec presque tous les outils du marché, vous allez apprécier  les nombreuses fonctionnalités de MEMOGuard V5, la supervision et la gestion des astreintes, qui vont vous faciliter la vie ;  mais comme il est impossible de tout dire, le mieux encore c’est de le  demander, et Clever Technologies  vous fera  une démonstration totalement gratuite. !

Savoir un peu plus sur le MEMOGuard V5

La gestion de vos alertes et de vos alarmes sont facilitées, car en plus vous pourrez les adresser en mode différé, sans oublier la gestion des multiples plannings avec des options nouvelles innovantes et très avancées (seules existantes, sur le marché de la supervision), et des calendriers sur mesure, avec ajout des jours locaux ou des jours fériés (pour répondre à certaines demandes spécifiques).

Les substitutions sont une merveille, et peuvent rendre des services inespérés, à tout instant il est possible de « swapper » de de modifier une procédure par une autre, que cela soit pour une durée déterminée, ou de manière définitive, ce que apporte au gestionnaire des gestions de procédures et des historiques clairs et détaillés, facilitant vos prochaines analyses.

Les opérateurs auront la possibilité de gérer les alertes en Mail To SMS ou bien en direct via des trap, sans passer par des outils externes  de type Centréon ou similaires, les procédures Mail/SMS/FAX/APPELS Divers sur le support de votre choix, n’aura plus de mystère pour vous, car tout est possible et tout est faisable.

Enfin, pour améliorer encore la sécurité, vous pourrez installer une sonde de surveillance de votre propre supervision (alerte en cas de coupure du système de supervision), dit en bref, vous pourrez disposer d’un flexibilité maximale à 100 %, en le personnalisant selon vos besoins, incluant même vos propes applications privées.

 

Et en couplant le MEMOGuard V5, avec le CleverMutimedias, vous obtiendrez ce qui se fait de mieux, dans la supervision.

Le CleverMultimédias, est une plate forme multimodale (SaaS), totalement ouverte vers l’extérieur, pour vos envois de masse, pour vos envois de fax, pour vos envois de mails, ou de MMS, pour rassurer vos clients et vos prospects, ou pour les informer d’un retard ou d’un incident.

Adjoignez à vos envois des .PDF, avec des dates de validité et/ou des mots de passe intégrés, et vous pourrez communiquer en toute liberté et en toute sécurité, par exemple pour transmettre des soldes ou des montants dus en toute sécurité.

Évidemment que la plateforme intègre aussi la géolocalisation des mobiles, ou l’envoi massif d’alertes sur une zone géographique donnée, pratique pour annoncer à toute une zone de clients ou de prospects, qu’une grue vient par erreur d’arracher un câble électrique.

Sur le principe de qui peut le plus, peut aussi le moins, vous pourrez mettre en place la réception de masse sans souci, en intégrant les messages rentrants dans vos process BDD, CRM ERP, ou applications métiers, qui ont besoin parfois des messages entrants et des messages sortants.

Les outils intègrent nativement des dizaines de champs à personnaliser, pour mieux gérer les contacts et les options, vous pourrez aussi créer des liste de partage, et disposer d’autant de statistiques entrantes et sortantes que souhaité, et en plus en les exportant sur votre tableur préféré (quel qu’il soit).

Auteur Antonio Rodriguez Mota Editeur et Directeur de Clever Technologies

 

  • KINGTONY M7 - Seringue à graisse pour outillage pneumatique 100g
  • KINGTONY M7 - Pompe à graisse 400cc
  • KINGTONY M7 - Pompe à graisse composite 400cc
Christophe Durand
Christophe Durand
J'adore partager des news sur les Nouvelles technologies, les innovations. Vous trouverez plusieurs catégories que nous vous invitons à découvrir, vous trouverez des articles sur de multiples sujets

Trouver des backlinks puissants

Trouver des backlink

Top Articles

E reputation EntrepriseE reputation Entreprise

Articles connexes

Retour aux origines des jeux vidéo rétro: comment l’Atari 2600+ revisite l’histoire du jeu vidéo

La nouvelle jeunesse des consoles et jeux vidéo rétro Alors que les derniers jeux vidéo de génération sont incontestablement...

TCL 40 NXTPaper 5G : vos yeux vont l’adorer

Découvrez le nouveau smartphone TCL 40 NXTPaper 5G, un appareil unique qui offre une expérience de lecture proche...

Révolutionnez votre conduite pour Noël ! Découvrez le CarlinKit Android 11 AI BOX : Votre voiture plus intelligente que jamais

AI BOX est devenu l'un des produits les plus populaires pour transformer votre voiture en un gadget high-tech....

Iot et domotique : pilotez votre maison intelligente dans l’ère de la connectivité !

La technologie IoT au service de la domotique De nos jours, le monde est connecté en permanence grâce à...