in

Jean-Pierre Valentini, un consultant passionné de course d’endurance

Figure majeure de l’exploitation du pétrole ces dernières années, Jean-Pierre Valentini à complètement donné forme au monde de l’or noir tel qu’on le connaît aujourd’hui, méritant ainsi le titre de « Monsieur Afrique ».

Jean-Pierre Valentini
Jean-Pierre Valentini

Amateur d’art doté d’une grande curiosité intellectuelle, il se passionne pour la course d’endurance, au point de détenir sa propre écurie automobile à Dubaï.

Portrait d’un homme qui a su laisser sa marque dans le monde, de bien des manières.

Biographie de Jean-Pierre Valentini

Né à Corte, en Corse, le 5 février 1964, Jean-Pierre Valentini se montrera assidu et studieux pendant toute sa scolarité, se plaçant parmi les meilleurs élèves. Il décide ensuite de s’orienter vers la finance, plus précisément vers un Master of Business Administration, qu’il obtiendra dans la célèbre université de Hartford, aux États-Unis.

Pendant sa formation, il intégrera le groupe pétrolier français Elf, pour un stage. Très rapidement, ses compétences lui permettent de décrocher le poste de responsable trading. En 1990, ayant appris de ses expériences américaines, il revient en France pour intégrer la raffinerie de Donges, pendant deux ans. Puis, il retourne vers le groupe Elf en tant que Trader. Sa grande implication ainsi que ses performances remarquables lui permettent de devenir responsable trading pour l’ensemble du secteur de l’Afrique de l’Ouest.

Pendant plusieurs années, Jean-Pierre Valentini gagne en expérience en Afrique de l’Ouest et continue de montrer une fine maîtrise des marchés pétroliers, jusqu’en 2004, où il rejoint le groupe Trafigura, reconnu à l’époque comme le troisième plus grand groupe pétrolier du monde. Il reprend d’abord sa fonction de responsable du trading qu’il avait chez Elf, mais se retrouve, dès 2008, propulsé à la direction de tout le secteur d’Afrique de l’Est. Puis, en moins d’un an, Jean-Pierre Valentini se voit attribuer l’ensemble des opérations du groupe sur le continent africain.

Grâce à ces réussites, Jean-Pierre Valentini aura réussi à développer largement le marché pétrolier des géants Elf et trafigura. C’est ainsi que, dans le business des matières premières, il obtiendra le nom de « Monsieur Afrique ».

Le groupe Elf a maintenant été absorbé par le groupe Total, mais il aura connu ses plus grandes heures de gloire grâce à Jean-Pierre Valentini en engrangeant des millions de chiffre d’affaires en grande partie grâce à lui. Quant au groupe Trafigura, il reste l’un des groupes pétroliers les plus puissants au monde, grâce à son implantation dans 36 pays différents.

En 2016, Jean-Pierre Valentini décide de quitter le groupe Trafigura pour se lancer en tant que consultant international dans le milieu des matières premières, en lien avec l’industrie pétrolière et en s’appuyant sur sa solide expérience sur le sujet. Se faisant, il quitte Genève pour s’installer à Dubaï, vendant sa magnifique villa située au bord du Lac Léman (une des plus grosses transactions immobilières de l’époque).

Des investissements en lien avec ses passions.

S’il y a une chose que l’on ne peut pas dire à propos de Jean-Pierre Valentini, c’est bien qu’il est monomaniaque. En effet, le consultant a multiplié au cours de sa carrière un grand nombre de centres d’intérêt et il a profité de sa fortune pour investir dans un grand nombre d’entre eux.

Ainsi, il possède une collection de montres Rolex, marque qu’il affectionne tout particulièrement et est également actionnaire chez Tradee, une société qui se spécialise dans la délivrance de certificats d’authenticité pour des montres de luxe, ainsi que de faire valoir leur réelle valeur auprès des assureurs.

Il s’intéresse également à l’immobilier, comme nous avons pu nous en rendre compte avec sa splendide villa et il possède aussi plusieurs start-up dans le domaine.

Il est également le fondateur de B-Reputation, une start-up dont le but est de valoriser les PME au niveau de leur notoriété, en se servant d’algorithmes. Pour cela, sa start-up analyse les transactions de ces sociétés et les encrypte d’une façon lisible, qui peut être transmise aux assurances ou aux banques.

Pour finir, il montre son grand intérêt pour l’avenir et les nouvelles technologies en étant actionnaire de Space X, la célèbre entreprise d’Elon Musk, spécialisée dans les vols spatiaux et dans l’aéronautique. La société accompagne également la Nasa sur la mise en orbite de ses satellites.

Des goûts artistiques variés.

Jean-Pierre Valentini montre des goûts éclectiques en matière d’art. Ainsi, il est connu pour son amour de l’art contemporain et plus particulièrement de Pierre Soulages, dont il possède le dernier tableau.

Il s’intéresse également à l’art japonais, possédant ainsi toute une collection de stylos de la marque Namiki, ainsi que des Netsuke : d’authentiques accessoires sculptés dans l’ivoire ou le bois et ayant orné les armures des samouraïs.

Jean-Pierre Valentini porte également un amour fort au style de design du mobilier des années 50 et possède ainsi un grand nombre de pièces de ce genre. Il considère la créativité de ces designs fuselés comme étant un art, qu’il admire grandement.

En matière d’architecture, il est friand du style de Jean Prouvé, qui mêle le modernisme à de la ferronnerie traditionnelle.

Une passion pour l’automobile.

Mais s’il est une passion qui bat toutes les autres, chez Jean-Pierre Valentini, c’est bien celle pour les voitures. Roulant en Porsche, le consultant est un grand amateur de tout ce qui touche à l’automobile, plus particulièrement les courses d’endurance. Grand ami de Frédéric Fatien, avec qui il était collègue à l’époque où il travaillait chez Trafigura, Jean-Pierre Valentini décide de fonder avec lui l’écurie GPX Racing en 2015. Cette dernière, implantée à Dubaï, est une équipe pro qui a déjà gagné plusieurs trophées. Par exemple, les « 24 heures de Dubaï », ou encore le « challenge 1000 kilomètres de Paul Ricard ». Validée par Porsche Motorsport, l’écurie de Jean-Pierre Valentini en est une de prestige, reconnue pour participer aux courses du plus haut niveau.

De plus GPX Racing s’est par ailleurs engagée à planter 100 arbres après chaque course, comme preuve du grand engagement de Jean-Pierre Valentini envers le climat. Il espère ainsi neutraliser les émissions de gaz à effet de serre dues aux courses auxquelles participe son écurie, faisant ainsi preuve d’une rare responsabilité chez les entrepreneurs de son calibre.

Toutes les infos sur Jean-Pierre Valentini :

https://www.e-briancon.com/84819/jean-pierre-valentini-itineraire-dun-pro-de-lor-noir/

et ici : https://blogs.mediapart.fr/jerome-jessel/blog/141022/jean-pierre-valentini-la-penurie-de-petrole-n-est-pas-pour-demain 

Written by Lagustais

Le Guide Galactique des SMS, tout ce qui faut en savoir

Le Guide Galactique des SMS, tout ce qui faut en savoir

Comment porter des bagues

Comment porter des bagues: conseils de style