« Genius Loci », le court-métrage d’animation français en lice pour les Oscars

« Genius Loci », le court-métrage d’animation français en lice pour les Oscars

Dans ce nouveau numéro 100 % ciné de « À l’Affiche », Thomas Baurez et Laure Manent s’intéressent à « Genius Loci », « l’esprit du lieu » en latin. Ce film d’Adrien Mérigeau est en lice pour l’Oscar du Meilleur court-métrage d’animation ; il a nécessité trois ans de travail et déjà été primé à la Berlinale et à Clermont-Ferrand en 2020. Le réalisateur y raconte l’histoire de Reine, prisonnière du chaos de l’existence.

À l’image de l’animation, la jeune femme se réinvente au gré des décors, des situations, des rencontres… dans une trame volontairement décousue, qui selon le réalisateur de 38 ans forme comme « un carnet de notes, de croquis ». Plusieurs artistes y ont participé, comme Céline Devaux ou l’auteur de BD Brecht Evens. Cela ajoute un décalage de style à la trame narrative déjà décalée, qui crée un petit miracle cinématographique.

Gros plan sur le dernier film de Steven Soderbergh. « La Grande Traversée » raconte l’histoire d’une romancière, incarnée par Meryl Streep, qui doit se rendre en Europe pour recevoir un prix. Terrifiée à l’idée de prendre l’avion, elle embarque avec deux amies et son neveu sur le Queen Mary 2. Le film a été tourné pour diffusion sur la plateforme de VOD de la Warner, HBO Max. Malgré – ou à cause – des moyens plus modestes que ceux attribués à un long-métrage de la société de production, le film est calme, sensible et plein de certain charme. Les cinémas restent fermés en France, mais plusieurs villes ont décidé de bousculer les codes des salles. À la place de nouvelles affiches de films, Paris, Lyon, Nice, Cannes, Dijon et Strasbourg mettent à l’honneur 240 artisans, présentés comme des héros de long-métrages, comme nous le montre le reportage de Manuela Ibounda et Clovis Casali.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *