News

At home sh's a tourist - Jeanne Susplugas

Par , le dans Racine - Aucun commentaire
At home sh's a tourist - Jeanne Susplugas
Jeanne Susplugas présente de janvier à août 2017 un projet en trois lieux, véritable parcours pour étendre notre réflexion autour du concept de « home ». À travers des œuvres aux formes et aux échelles multiples, l’artiste donne à voir une partie de l’infinité des approches sensibles quant à l’espace habité.

Entre fascination et répulsion, fusion et rejet, réel et intime, mobilité et immobilité, se joue la question de l’enfermement en soi et de l’apparition de l’autre.

« Engagée, mais non militante, la démarche de Jeanne Susplugas s’en prend à toutes les formes et à toutes les stratégies d’enfermement, tant pour interroger les relations de l’individu avec lui-même qu’avec l’autre. » (Philippe Piguet, Semaine 13.13)

À La Maréchalerie, Jeanne Susplugas présente une œuvre conçue spécialement pour le lieu inspirée d’une série de portraits dessinés transposés sous la forme d’une sculpture monumentale. Cette installation interroge notre lien à l’espace habité, fantasmé, notre dépendance aux objets et à l’image, et notre rapport à l’intime.

À VivoEquidem, l’artiste reconstitue un intérieur modulable qui nous questionne sur la recherche d’une maison pour habiter l’espace. Pour cela, nous le transformons, l’organisons, y projetons nos désirs, nos fantasmes, nos peurs... L’exposition est conçue comme une plateforme d’invitations (carte blanche à Jeanne Susplugas) qui se dérouleront au cours de l’exposition pour poser les questions fondamentales concernant « l’habiter » comme l’aliénation, la mobilité désirée ou nécessaire, le maintien, le plein et le vide, le temps, les distances entre les êtres.

À l’École des Beaux Arts, elle présente des œuvres mettant notamment l’accent sur les distorsions entre les êtres à travers des films réalisés à partir de sources littéraires ou de textes qu’elle commande à des auteurs. Elle présente également des dessins d’arbres généalogiques qui soulignent les difficultés que l’on a de vivre avec soi-même.